vendredi 22 février 2019

La V.O. du vendredi n°119 : Sugar tome 1 (Image/Top Cow - Septembre 2018)


Julia Capello est une jeune femme de 23 ans, étudiante et très travailleuse. Elle cumule en effet près de trois petits boulots pour subvenir aux besoin de sa famille et financer ses études, elle n'a pratiquement pas de temps pour elle et le peu qu'elle arrive à dégager de son planning est consacré à la mélancolie, car elle a été larguée par son petit-ami sans vraie raison. Se sentant trahie et mal dans sa peau, Julia désespère de trouver quelqu'un qui pourrait la faire se sentir bien pour la première véritable fois dans sa vie d'adulte...
John Markham quant à lui est un homme dans la trentaine, travail stable et très rentable, en pleine procédure de divorce d'avec une femme n'ayant jamais reculé devant les opportunités de le tromper à de nombreuses reprises. John est lui aussi désespéré et croit toujours aimer celle qui lui a fait tant de mal, il est même prêt à tout lui céder dans ce divorce simplement pour qu'elle ne garde pas de ressentiment vis à vis de lui. Depuis un an, John s'oublie totalement et se noie dans le travail pour ne pas faire face au grand vide qu'est devenue sa vie.
Un jour, Richard le collègue et ami de John lui parle d'un système de relation qu'il ne connaissait pas jusque là : les sugar baby. Le principe : un homme mûr sort avec une femme plus jeune, généralement dans la vingtaine, et subvient à tous ses besoins financièrement comme personnellement. C'est une sorte d'accord à deux pour vivre une histoire sans vrai engagement et passer du bon temps ensemble, un deal gagnant-gagnant comme le dit si bien Richard, ce que John a beaucoup de mal à envisager.
Mais lorsque John rencontre Julia au détour d'une nouvelle soirée déprime, c'est pratiquement le coup de foudre et, après l'avoir défendue devant son employeur machiste, ils partent tous les deux et entament une liaison passionnée et intense. Julia se refuse dans un premier temps à profiter de la générosité de son amant, mais devant les factures et impayés qui se cumulent devant elle pour sa famille comme pour la suite de ses études, la jeune femme n'a rapidement plus qu'une solution : accepter le deal et devenir une sugar baby. Réticente au premier abord, Julia va très vite apprendre à apprécier cette nouvelle vie et à y trouver son bonheur, partageant les meilleurs instants de sa vie avec John, et de même pour ce dernier vis à vis d'elle. Un sincère et touchant attachement commence à naître entre les deux, quand soudain l'ex-femme de John débarque de nouveau dans sa vie pour tout foutre en l'air et briser son bonheur à peine retrouvé... comment John, qui pense toujours l'aimer, parviendra-t-il à se rendre compte de la fourberie de son ex ? Et Julia pourra-t-elle accepter de brimer ses sentiments pour John afin que ce dernier puisse retrouver l'amour de sa vie ?

C'est là un comics que j'ai longtemps hésité à acheter, étant vendu par son éditeur (Image) comme faisant partie en droite ligne de l'univers d'autres séries érotiques comme Sunstone par exemple, dont vous aurez plusieurs références à travers l'album. Mais vous savez quoi ? Je me suis laissé séduire et j'ai franchi le pas, et grand bien m'en a pris car ce n'est absolument pas le genre d'histoire purement sexuelle voir porno à laquelle je m'attendais ! Ici tout est magnifique, des dessins aux sentiments et relations entre les personnages... ce n'est pas non plus la vie rêvée mais tout est si criant de sincérité, de vérité... c'est proprement magnifique oui en effet ! C'est rare de voir une si belle histoire, si touchante, mise à ce point en valeur dans un contexte des plus difficiles à adapter et à faire accepter au lectorat moyen. Rien que pour ces efforts et cette volonté qui transparaissent tant à travers cette série, j'en fais sans problème mon coup de cœur du mois et je vous invite franchement à la lire dès que possible ! Le second tome est annoncé pour l'Été 2019 !

jeudi 21 février 2019

Fire Force tome 8 (Kana - Octobre 2018)


La 8ème Brigade accueille officiellement un nouveau membre en son sein, en la personne du mécanicien de génie Vulcan qui a finalement accepté leur proposition afin de retrouver les siens et de faire bouger les choses de l'intérieur. Forts de cette nouvelle collaboration, les membres de la 8ème Brigade font un topo avec les autres brigades enquêtant avec elle sur les agissements de l'organisation du mystérieux Grand Prédicateur. Shinra pour sa part est persuadé d'avoir reconnu son petit frère en la personne du combattant ultra-rapide les ayant affronté lui et Arthur avant de s'enfuir avec les autres traîtres et membres de l'organisation secrète. Le capitaine décide alors d'envoyer Shinra et Arthur dans la 7ème Brigade en stage d'entraînement intensif pour qu'ils puissent améliorer leurs compétences de combat rapproché en situation réelle, auprès des experts en la matière.
Une fois cette courte mais intense période de formation terminée, nos héros se retrouvent pour lancer un assaut sur le supposé quartier général du Grand Prédicateur ! Armés principalement de leur courage et de leurs nouvelles capacités et machines, les membres de la 8ème Brigade pénètrent dans les souterrains abandonnés où se terre la secte occulte... et tombent bien vite dans un piège ! En effet, nos héros se trouvent séparés par un épais brouillard et d'étranges doubles d'eux-mêmes qui les font douter de leurs coéquipiers. Maki parvient sans grande difficulté à vaincre son adversaire grâce aux nouveaux équipements construits par Vulcan, mais ses collègues sont peut-être en plus grand danger sans qu'elle puisse leur venir en aide ! Et pendant ce temps, Joker et son espion au sein de la 8ème Brigade continuent de suivre avec intérêt les progrès de Shinra, dont les pouvoirs sont toujours en train de se développer...

Un tome assez calme durant les trois quarts de la lecture, puisqu'il s'agit principalement d'une période de pause où chacun s'entraîne de son côté ou en groupe et où nos personnages apprennent à coexister ensemble au sein de la nouvelle mouture de la 8ème Brigade. Mais c'est aussi, à n'en point douter, l'occasion pour leurs ennemis de faire de même et surtout pour le mystérieux Joker de recueillir des informations précieuses sur Shinra et son frère, dans un but encore inconnu. La série trouve gentiment son rythme après les dernières péripéties autour de Vulcan, et les choses sérieuses approchent apparemment à grand pas même si nous sommes loin de rattraper la parution nippone, qui semble encore nous réserver bien des surprises. Un bon petit manga dont chaque tome se lit assez rapidement et où l'intrigue progresse plutôt vite, même si personnellement je garde toujours une préférence certaine pour Soul Eater du même auteur.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mercredi 20 février 2019

Loki : Agent d'Asgard tome 2 - Le théâtre magique (Panini Comics - Août 2018)


Dernier tome de la série.

Enfin, l'heure de l'ultime confrontation approche à grands pas. Le Roi Loki, sombre déité venue d'un lointain futur, amorce la dernière phase de son plan consistant à priver le jeune Loki de toute repentance et de tout espoir d'être un jour autre chose que le dieu du Mensonge et du Mal. Mais le jeune Loki, celui que nous avons appris à connaître et à respecter, à aimer même... n'est pas du tout d'accord pour se laisser faire. Passé un léger désespoir, le voici qui cogite à nouveau pour trouver la faille dans cette histoire trop souvent racontée et bien trop souvent réalisée. Y'aurait-il un moyen pour rompre la chaîne des événements et faire en sorte que le Ragnarok qui s'en vient soit le dernier de tous ? Aidé même involontairement par sa meilleure amie Verity, Loki le jeune adulte va devoir affronter son pire cauchemar pour s'affranchir des anciennes lois et des légendes d'autrefois, et enfin parvenir à bâtir son propre futur en suivant la voie qu'il se sera choisi lui-même. Et tandis que sur Terre la dernière incursion fait rage et que les derniers instants de l'existence toute entière se déroulent dans un fracas déchirant, sur Asgardia la guerre fait également rage entre les forces de la Vie et celles de la Mort, avec comme enjeu la sauvegarde ou la destruction de l'ensemble de l'univers. Comment notre Loki parviendra-t-il à tirer son épingle du jeu et à déjouer le Destin en personne ?

Deuxième et dernier tome pour cette belle petite série qui a couru tout le long des récents events de Marvel depuis Fear Itself jusqu'à Secret Wars, en passant par Axis bien sûr. La grande leçon à tirer de cette histoire fantastique et dotée de tant de niveaux de lecture différents, c'est bien sûr qu'en définitive chacun reste maître de ses propres actes et de son propre destin, qu'il n'y a pas de voie toute tracée qu'il suffirait de suivre, et que rien n'est jamais écrit durablement lorsqu'il s'agit de l'avenir. Avec quelques années de retard, notre jeune Loki vient d'apprendre et de comprendre la belle leçon portée par les films Retour vers le Futur et cette morale lui permettra d'enfin sortir de la grande boucle de la destinée, afin de forger lui-même son avenir et sa propre existence selon ses propres envies et aspirations. Bien sûr l'univers ne se laissera pas faire et de nombreuses entraves seront placées sur le chemin du dieu de la Malice, entraves qu'il parviendra néanmoins à franchir grâce à la grande amitié qui le lie à la mortelle Verity et aux croyances ancestrales qu'un peuple a un jour conté pour chasser la peur...
Une histoire magnifique donc, servie par Al Ewing au scénario et dessinée à merveille par Lee Garbett dont le talent n'est plus à prouver après cela. Merci à Panini d'avoir pris le risque de sortir cette série en deux beaux petits tomes de la collection Marvel Deluxe et d'avoir ainsi rendu justice à un personnage qui le méritait bien ! Peu onéreux et assez faciles à lire, ces deux albums vous offriront une autre vision du monde Marvel de ces dernières années, et je l'espère vous séduiront autant qu'ils m'ont séduit !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 19 février 2019

Injustice 2 tome 1 (Urban Comics - Juillet 2018)


Le règne de Superman est terminé. Après cinq années de terreur, le tyran est désormais enfermé loin sous la surface dans une prison alimentée en énergie de soleil rouge, le privant de ses pouvoirs. Ses partisans sont tous sous les verrous également, et Batman peut à présent songer à la reconstruction d'un monde brutalisé et apeuré depuis bien trop longtemps. Un plan se forme dans l'esprit du Chevalier Noir, grâce au dernier message laissé par Lex Luthor avant sa mort. Une alliance entre toutes les plus grandes fortunes de la planète pourrait faire ce qu'un homme seul échouera toujours à accomplir : ramener la paix et la sérénité, la prospérité. Mais d'autres que Bruce Wayne désirent s'engager dans le vide laissé par Superman au pouvoir, et très vite la situation dégénère. De nombreux vilains sont recrutés par un mystérieux commanditaire qui fait main basse sur plusieurs industriels, dans le but de les punir publiquement pour les dommages qu'ils ont causé à la planète. L'humanité semble avoir atteint un point de non retour et à présent qu'elle ne dispose plus d'un leader surpuissant pour la guider avec autorité vers un chemin plus stable, le monde entier court un danger gravissime. Si rien n'est fait, ce sont peut-être les toutes dernières années qu'il vivra... mais un homme se dresse face à cet état de fait et entend bien changer les choses avant qu'il ne soit trop tard, même si pour cela il lui faudra employer des méthodes drastiques. Un nouveau Batman fait son apparition, de nouveaux camps se forment... l'avenir du monde tout entier dépendra des agissements de chacun dans les prochains mois. Pour l'heure, l'arrivée sur Terre d'une jeune rescapée de la destruction de Krypton pourrait bien changer la donne pour toujours...

Et voilà c'est reparti pour un tour, le succès de la première série Injustice – Gods among us permet de nous livrer aujourd'hui un second volet très attendu à l'occasion de la sortie du second jeu-vidéo de la licence. Sobrement intitulée Injustice 2, cette nouvelle série prend place quelques temps à peine après la fin de la première et donc des événements du premier jeu, et l'on y retrouve nos protagonistes principaux dans un statu-quo qui s'apprête à être bouleversé du jour au lendemain par de nouvelles forces en présence. Au scénario Tom Taylor revient faire des merveilles avec une thématique environnementale très marquée et très actuelle, qui trouvera sa résonance en chacun de nous à la lecture de cet album. Les dessinateurs de la première année sont présents eux aussi pour accompagner la naissance de cette seconde série, pour notre plus grand plaisir ! Quatre tomes sont d'ores et déjà annoncés par Urban, deux sont déjà sortis... patience donc jusqu'à la prochaine chronique !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 18 février 2019

X-Men - Espèce en danger (Panini Comics - Septembre 2018)


Réunis autour d'un cercueil... les X-Men dans leur ensemble, représentant 10% à eux seuls de tous les mutants restant de part le monde depuis le Jour M. Rassemblés dans une église pour les funérailles de l'un des leurs, un mutant, un jeune homme, décédé dans la fleur de l'âge en sachant qu'il était membre d'une espèce aujourd'hui en grand danger. Pour certains, c'est l'occasion de faire la paix et de repenser aux meilleurs moments vécus, pour d'autres la trêve n'est que temporaire et les choses sérieuses reprendront bien assez vite. Enfin, pour Hank McCoy, le Fauve, ce nouveau décès réduit un peu plus les chances des mutants de survivre au prochain siècle. Alors, tandis que chacun vit son deuil à sa façon, Hank décide de faire appel à toutes les sommités qu'il connaît dans le monde scientifique, héros comme vilains, en leur lançant un appel au secours déchirant que tous entendront mais auquel aucun ne pourra répondre. Après des mois de travail acharné, Hank McCoy se voit aux portes de l'échec, incapable de comprendre la façon dont autant de mutants ont pu disparaître en l'espace d'une seule journée funeste. Accablé par le chagrin et par les doutes, le Fauve en est réduit à se rendre dans les terribles Monts Wundagore à la recherche de la citadelle du Maître de l'Évolution, le seul ayant daigné lui répondre par énigme et lui proposer un nouveau point de vue. Peine perdue cependant, les voies du seigneur de la génétique restent impénétrables, mais un nouvel espoir se fait cependant connaître : le Fauve Noir ! Ce généticien de génie doublé d'un psychopathe redoutable, rescapé de l’Ère d'Apocalypse, enquête lui aussi sur la disparition du gène X à travers le monde et propose d'unir ses forces et ses connaissances à celles de son double intègre. Une aide commune entre les deux faces d'une même personnalité arrivera peut-être à défaire ce que d'autres ont tenté de comprendre sans succès ? Bien vite cependant notre Hank McCoy réalise sur quelle voie dangereuse il vient de s'embarquer, et quel sera le prix de ses prochaines découvertes... sera-t-il à même de le payer ? Jusqu'où acceptera-t-il de plonger pour tenter de sauver une espèce entière de l'extinction ? La vérité se dévoilera à lui après un long chemin parcouru, semé d'embuches et de désillusions. Une vérité atroce mais qu'il lui faudra accepter, car elle est tout ce qu'il possède désormais...

Voici un album de la collection Marvel Deluxe de taille assez réduite par rapport à d'habitude, il se lit assez vite et ne coûte pas 32€, ce qui est déjà un sacré avantage en soi. Les dessins sont tous excellents, le scénario est d'une cruauté toute clinique, froide et nue, et la conclusion inévitable. Ce récit fait suite aux événements de House of M bien sûr, et se place dans la droite lignée du run de Mike Carey sur les X-Men au milieu des années 2000. Pour le lire dans les conditions idéales, il faut le situer juste après X-Men – Les extrémistes et bien avant L'ère X, chroniquées ici il n'y a pas si longtemps. C'est tout le désespoir d'un homme, un savant brisé, seul face à ses convictions dépassées et à l'échec de ses recherches les plus acharnées, un homme prêt à tout désormais pour sauver ceux qu'il aime et protège depuis tant d'années. Lisez cette histoire d'une traite, et partagez le deuil et les errances d'un héros aux abois face à la dure réalité d'un monde condamné. Scénario excellent, dessins excellents, album excellent. Que demander de plus ? C'est sans doute l'un des récits les plus poignants et les plus déchirants sur les X-Men qu'il m'ait été donné de lire ces dernières années, et pourtant il est assez récent puisqu'il n'a qu'une décennie à peine ! Que peut donc bien nous réserver la suite ? Vous le saurez très prochainement...

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

samedi 16 février 2019

X-Men - L'intégrale 1993 tome 3 (Panini Comics - Mai 2018)


Nous démarrons ce troisième tome de l'année 1993 par un récit grand format exceptionnel : le Cerveau, ancien membre de la Confrérie et ancien adversaire des X-Men depuis leurs débuts, est malheureusement mourant à cause du virus relâché par Stryfe sur la planète. Au bout de ses forces, réfugié sur un lit d'hôpital sur l'île de Muir, le Cerveau exprime un dernier vœu, une ultime volonté... que Jean Grey et les X-Men qu'il combattait autrefois viennent à son chevet pour vivre une expérience hors du commun et ainsi partager, l'espace d'un bref instant, une vision d'un monde idéal pour chacun d'entre eux. Mais comme toujours, les conséquences d'un tel acte seront au rendez-vous et le Cerveau mourra en offrant à Jean une belle leçon de morale et en lui témoignant son éternel amour.
Ensuite, retrouvons nos trois leaders des X-Men embarqués dans une virée en Terre Sauvage pour obtenir de leur ami Ka-Zar du vibranium qui servira à alimenter les défenses de leurs engins et installations. Mais sur le chemin du retour, quelque chose parvient à toucher et à détruire les commandes du Black Bird et Charles Xavier, Scott Summers et Ororo Munroe se retrouvent pris au piège en plein milieu du désert antarctique, alors que la tempête menace et qu'ils sont sans aucune ressource ni aucun abris fiable. Tornade tente de dompter les éléments déchaînés autour d'eux mais sans résultat autre que de surcharger son propre corps d'une énergie qu'elle ne peut évacuer et qui risque de la carboniser. Grâce à Cyclope et au Professeur, ce danger sera écarté de justesse mais nos trois héros n'en sont pas moins piégés au milieu de nulle part. Une nouvelle ennemie menace de les envoyer dans l'au-delà au nom du grand jeu instauré par les Parvenus, mais son plan se retournera contre elle et les leaders des différentes équipes de X-Men seront sauvés et ramenés au bercail, non sans l'intervention extérieure d'un mystérieux inconnu...
Mais le destin n'en a pas terminé avec les enfants de l'atome, et leur retour à l'institut Xavier se fait dans de dramatiques circonstances : la sœur de Colossus, Illyana, est mourante par la faute du même virus que celui qui a emporté le Cerveau un peu plus tôt. Le legs de Stryke continue de faire de nombreuses victimes mutantes sur la planète, et malgré tous leurs efforts ni Moira ni Charles ne parviendront à sauver la jeune Illyana, qui s'éteindra en compagnie des personnes qui lui sont chères. Lorsque son frère apprend la nouvelle, il perd soudain tout espoir et se mure dans le silence tout en réfléchissant fortement à l'intérêt de l'idéal qui l'a jadis poussé à rejoindre les X-Men et à abandonner sa famille. Plus que perdu, Colossus est dévasté par les décès qui s'enchaînent dans son entourage. Son frère, ses parents, et maintenant sa petite sœur... l'homme de métal est à bout de patience et de force pour supporter encore longtemps ces injustices, et sa colère menace d'éclater à tout instant.
C'est justement durant cette période très agitée que les Acolytes refont soudainement parler d'eux. Le groupe, mené par Fabian Cortez qui leur a fait croire à la mort de Magneto et qui les manipule au nom de ses dernières volontés, se rend à nouveau coupable d'une véritable tuerie dans une clinique où ils ont massacré de nombreux malades et membres du personnel soignant simplement parce qu'ils étaient humains, au nom de l'idéal de Magneto. C'est plus que ne peut en supporter le Professeur ainsi que ses proches élèves, qui décident de livrer une bataille sans merci contre les Acolytes pour sauver les humains de leur furie vengeresse. Tandis que les X-Men luttent pour protéger ceux qui les haïssent depuis toujours, de leur côté les membres de X-Force reçoivent la visite de deux individus venus du passé... ou du lointain futur. En effet, les jeunes mutants découvrent que Cable est toujours en vie et qu'il désire reprendre le commandement de leur équipe pour les préparer à se battre dans le cadre d'une nouvelle confrontation. Celle-ci ne se fera pas attendre, puisque Exodus débarque à son tour pour offrir non pas un combat mais une opportunité à certains d'entre eux : rejoindre la gigantesque station spatiale Avalon, en orbite autour de la Terre, afin d'y intégrer un paradis pour les mutants élus et méritants. Un paradis dans lequel tous seront protégés des vices de ce monde humain, et où ils pourront prospérer en attendant le jour le plus favorable pour revenir prendre possession de la Terre. Exodus les emmène visiter Avalon, où ils découvrent que le mystérieux sauveur qui les a fait mander n'est autre que Magneto en personne ! Ayant survécu de justesse à la chute de l'Astéroïde M, le Maître du Magnétisme est de retour avec une volonté inébranlable de sauver les mutants de la catastrophe imminente qu'il prophétise et dont le virus de Stryfe n'est qu'un aperçu. Évidemment Cable ne l'entend pas ainsi et parvient à soustraire son équipe de l'influence de Magnus, et tous rentrent sur Terre tandis que sur Avalon Magneto se prépare à passer à l'étape suivante de son plan...
Et c'est pendant la cérémonie des funérailles d'Illyana, non loin du domaine de Xavier, que Magnus fera sa réapparition officielle pour délivrer son message. Il invite tous les mutants qui le souhaiteront à le rejoindre à bord d'Avalon, et met en garde ceux qui voudraient lui résister : à présent, il est infiniment plus puissant qu'au moment de son trépas tout relatif, et au sommet de ses facultés ses pouvoirs ne connaissent pas d'égal de part le monde. Désormais il faut à chacun prendre une lourde décision : rester sur Terre et se battre, ou se rendre sur Avalon et adhérer au plan de Magneto qui désire nettoyer la planète de toutes les menaces qui pèsent sur les mutants. Aveuglé par sa haine et son pouvoir démentiel, Magnus parvient néanmoins à en convaincre certains de le suivre, déçus par le rêve de Charles Xavier et ses conséquences récentes. Ainsi, Colossus fait défection et rejoint les rangs des Acolytes, en route pour Avalon. Dans un sursaut de courage et en réunissant toutes ses forces, le Professeur parvient à prendre le contrôle du pouvoir de Magneto juste assez longtemps pour éloigner Avalon de l'orbite terrestre et l'envoyer plus loin dans l'espace, mais à quel prix ? Magneto et ses partisans seront bientôt de retour, et alors il faudra affronter l'inévitable rage destructrice du Seigneur de l'Attraction Fatale... les X-Men seront-ils de taille face à leur plus grand défi à ce jour ?

Et voilà on y arrive enfin, ce troisième tome de l'année 1993 nous emmène tout droit vers l'événement majeur de l'époque pour les séries mutantes : Attractions Fatales et le retour tant attendu et redouté de Magneto ! Pouvoir vivre cette saga de nos jours grâce au remarquable travail de Panini sur cette magnifique collection des intégrales Marvel Classic, c'est tout à fait exceptionnel et il faut vraiment en profiter ! Sur du très beau papier glacé, redécouvrez le travail titanesque d'une époque pas si lointaine où les scénaristes devaient viser le plus loin possible et poser des enjeux proprement décoiffant pour maintenir les fans et le lectorat en état. Ces tragiques événements se poursuivront bien entendu dans le prochain tome de l'intégrale de l'année 1993, bientôt ici sur Radiophogeek soyez patients, et mèneront tout droit vers... oh, vous le découvrirez bien assez tôt. Sachez simplement qu'il s'agit là d'une des périodes les plus dures et les plus attractives des aventures des X-Men, alors qu'un an plus tôt à peine les meilleurs dessinateurs de chez Marvel partaient créer un éditeur concurrent. C'est là à mon sens une merveilleuse leçon de ténacité et d'efforts conjoints de la part de Marvel que de réussir à proposer des récits de cette qualité malgré le manque d'effectifs, et c'est bien dommage qu'assez peu de gens se soient intéressés à ces aventures à l'époque. Mais rien n'est irréparable, et voici enfin l'occasion d'en profiter pleinement dans les meilleures conditions possibles ! Couleurs vives, dessins magnifiques et très prometteurs de certains jeunes artistes d'alors qui devinrent plus tard des rock-stars de l'industrie des comics, et scénario proprement impressionnant... pas de doute, vous êtes bien au cœur de la tempête X-Men qui déferle sur nous avec plus de vingt-cinq ans d'écart. Prenez un siège, installez-vous confortablement et laissez libre court à votre imagination, laissez aussi et surtout celle des grands scénaristes des années '90 vous emporter au sein d'une des plus grandes et des plus importantes aventures de nos héros mutants.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

vendredi 15 février 2019

La V.O. du vendredi n°118 : Starfire tome 2 - A matter of time (DC Comics - Janvier 2017)


Nous avions laissé Kori en pleine phase de réflexion après les différentes affaires auxquelles elle a été confronté depuis son arrivée à Key West. Nous la retrouvons donc dans le même état d'esprit, mais cette fois elle est on ne peut mieux accompagnée car elle reçoit la visite inattendue de Dick Grayson, alias autrefois Nightwing, que tous pensaient mort depuis Forever Evil ! Dick est en réalité devenu un agent double au service de Batman pour espionner une mystérieuse organisation secrète, et son nouveau périple l'amène tout droit à Key West pour tenter de récupérer un élément extrêmement dangereux qui pourraient entre de mauvaises mains servir à créer des armes dévastatrices ! L'occasion d'un nouveau travail d'équipe pour les deux anciens partenaires et de retrouvailles sincères pour les anciens amants, même si beaucoup de choses ont changé depuis leur dernière rencontre. Dick ne restera malheureusement pas longtemps à Key West, d'autres affaires l'attendant de part le monde, mais il sera pleinement satisfait de constater que Kori peut s'occuper d'elle-même et est devenue aussi responsable que possible dans ce monde qu'elle commence à comprendre de mieux en mieux.
Faisant suite à cette aventure, notre héroïne et ses deux nouvelles amies ont bien besoin de prendre quelques jours de vacances et c'est donc tout naturellement qu'elles partent toutes les trois dans le royaume souterrain natal d'Atlee, qui se fait un réel plaisir de leur faire découvrir sa culture et ses coutumes les plus agréables, centrées sur l'harmonie et le bien-être. L'occasion pour Stella de mettre de côté ses angoisses et son envie de tout contrôler pour enfin se laisser porter par les événements et oser parler à Kori à cœur ouvert de leur situation et de ses inquiétudes pour son petit frère Sol qui développe de sincères sentiments à l'égard de la belle extraterrestre. Mais les choses tournent court quand un envahisseur belliqueux se présente au royaume souterrain avec une armée de créatures monstrueuses pour conquérir et tuer tout ce qui se présente sur son chemin. Starfire entre alors en scène et livre à ce nouvel ennemi une bataille sans merci pour défendre la liberté et l'amour plutôt que la haine et la violence. Un séjour un rien mouvementé qui reprend donc sous les meilleurs auspices, mais bien vite voilà revenu le temps de rentrer à la maison, en surface, avec les ennuis du quotidien qui les y attendent. Nos trois comparses découvrent alors qu'elles sont restées bien plus longtemps que prévu dans le royaume souterrain d'Atlee, et qu'une semaine entière s'est écoulée ! Kori n'a plus de travail, et Key West est en pleine organisation du Festival Fantastique, une fête que personne ne voudrait manquer et où la joie et l'allégresse sont de mise !
Finalement, après avoir réglé quelques affaires en suspend, Kori va prendre la lourde décision de réunir tous ses proches sur l'île afin de les informer qu'elle souhaite désormais partir faire sa vie ailleurs. Sa principale motivation est de ne faire souffrir personne, et elle a pris conscience que sa seule présence entraîne beaucoup de bouleversements pour cette petite communauté qu'elle a appris à aimer et dont elle fera toujours partie. Les au-revoir sont déchirants mais sincèrement touchants, et après avoir fait amende honorable avec chacun notre chère Starfire décolle pour de nouvelles aventures, avec la bénédiction de Superman en personne ! Que lui réserve l'avenir ?

Voilà comment se finit la courte série Starfire de DC sous l'ère des New52. Ce second et dernier tome nous permet de suivre l'évolution morale de notre héroïne aux cheveux de feu, et d'apprécier sa plus grande compréhension du monde qui l'entoure ainsi que des sentiments humains qu'elle apprend à développer et à accepter. Qu'il s'agisse d'un ancien compagnon revenu d'entre les morts ou bien d'un nouvel amour naissant, voir de l'adoption d'une adorable petite créature alien, Kori ne cesse d'évoluer vers le mieux et de grandir, moralement et psychologiquement autant que sentimentalement. Certes ces aventures récentes peuvent paraître un brin légères en comparaison de ce qu'elle a pu connaître avec les Hors-la-loi ou autrefois avec les Titans, mais elles servent à explorer en profondeur le fonctionnement du personnage et à lui donner une véritable personnalité à développer, chose qu'elle ne possédait pas forcément avant ou qui n'était pas vraiment mise en avant dans sa vie quotidienne.
Les dessins sont adorables et très beaux, lisses, les couleurs chaudes et attirantes, agréables à l'oeil, il y a un vrai travail très girly sur cette fin de série pour la rendre aussi attachante et touchante que possible. Elle est à mon sens tout aussi lisible pour les filles que pour les garçons, il y a de quoi plaire à tout le monde à l'intérieur ! Seul petit défaut selon moi... les intrigues du tome précédent ne sont absolument pas résolues pour certaines, simplement laissées en suspend ou tout bonnement oubliées en cours de route. C'est dommage, mais bon aucune n'était vraiment cruciale pour le personnage, à part l'identité du commanditaire de l'attaque du chasseur de prime extraterrestre. Ce mystère en restera donc là, le temps passe inexorablement et il faut se dire que nous avons déjà eu beaucoup de chance de pouvoir profiter de deux tomes si bien menés et tout simplement sincères et joyeux. Merci à toute l'équipe des auteurs, dessinatrices et coloristes, pour nous avoir livré un travail de fond remarquable tout en gardant le suspens sur l'essentiel. Starfire reviendra sous l'ère DC Rebirth, pas dans sa propre série mais au sein de la nouvelle équipe des Teen Titans de Damian Wayne, dont vous pouvez suivre les aventures dans les numéros de la revue VF Récit complet Batman chez Urban Kiosque, que vous retrouverez sur Radiophogeek bien entendu.

jeudi 14 février 2019

Alice in Murderland tome 9 (Pika - Septembre 2018)


Joyeuse Saint-Valentin à toutes et à tous !

Stella et Miser sont au pied du mur et doivent maintenant s'affronter en duel à mort pour que l'une des deux puisse ensuite sauver leur petit frère Melm des griffes de leur mère et de ses plans tordus ! Alors qu'elles envisagent le combat sans issue qui les attend, Miser a soudain une idée et réclame de voir son amoureux avant d'affronter Stella, condition sur laquelle elle ne reviendra pas. Olga accepte et fait chercher Io depuis la base de la secte ennemie des Kuonji. Ce sera l'occasion pour le lecteur d'en apprendre davantage sur l'étrange meneur de cette secte et sur la malédiction qui est la sienne par la faute d'Olga Kuonji depuis de trop nombreuses années maintenant.
Mais malgré leur plan préparé avec minutie, les deux sœurs sont contraintes de se battre sans merci car leur mère a percé à jour leurs agissements et orchestré un duel fatal dont elle a le secret, surtout après avoir scellé les émotions de Miser profondément en elle afin de libérer l'esprit malfaisant qu'elle abrite. Le combat contre Stella/Alice risque bien d'être très sanglant, et Olga ne voudrait manquer ça pour rien au monde ! A moins que cela ne soit également une partie du plan de Stella et Miser pour s'échapper ? Quoi qu'il en soit, il faudra nécessairement un sacrifice afin d'apaiser la soif de sang d'Olga Kuonji, et celle qui restera devra de toute façon affronter Melm en dernier recours... qui pourra sortir victorieuse de ce combat déchirant ?

Encore un duel sensible qui nous permet d'en apprendre un peu plus sur la famille Kuonji, sur ses liens avec la secte de Johannes et sa propre malédiction qu'il partage avec son amante Regina par la faute d'Olga... les intrigues secondaires sont en retrait cette fois-ci pour que le lecteur puisse se concentrer presque exclusivement sur le combat à venir entre Stella et Miser, entre Bloody Alice et le Rossignol de l'Enfer. Un combat tendu mais également assez rapide, qui verra de toute façon la situation évoluer vers un nouveau statu quo pour l'un de nos personnages principaux. Rien n'est laissé au hasard et la fin de la série approche à grands pas, plus que deux tomes désormais... soyez au rendez-vous !
Sinon, petit point extrêmement positif à nouveau sur le niveau de dessin de Kaori Yuki qui ne cesse de faire des merveilles sur chaque série sur laquelle elle travaille depuis déjà bien des années. Même si le style est globalement plus léger qu'à l'époque de grands mangas comme Angel Sanctuary, on reconnaît toujours avec plaisir la patte si précieuse et détaillée de notre reine du shojo gothique adorée ! Continuez comme ça Kaori Yuki, ici on est archi-fan de vous !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mercredi 13 février 2019

The Art of Red Sonja tome 2 (Dynamite - Décembre 2016)


Alors là attention mes amis c'est du très lourd que je vous présente en ce mercredi, un artbook d'ores et déjà légendaire et très massif ! The Art of Red Sonja, deuxième du nom, regroupe toutes les couvertures les plus emblématiques et les plus travaillées des aventures récentes de la Diablesse à l'épée. De 2010 à la plus récente série adaptée en VF par Graph Zeppelin, retrouvez tous les éléments visuels qui ont servi ces récits magistraux et qui bien souvent sont déterminants quant à l'achat d'un comics ou non.

Ici vous avez le haut du panier, Dynamite fait les choses en grand et les fait bien ! Le sommaire en lui-même vous donne un ordre de lecture idéal des aventures de Red Sonja de 2010 à 2016, et c'est bien pratique pour aller piocher dedans des trouvailles inédites sur Radiophogeek jusqu'à présent. Mon plus grand regret est de ne pas avoir saisi ma chance à la parution du premier tome de cette véritable galerie d'art, mais ce second tome fait vraiment ma fierté c'est un magnifique artbook très travaillé, grand format et massif ! Pour un prix de 35$, ça vaut largement que l'on ne regarde pas à la dépense pour s'offrir ce majestueux album contenant les plus belles illustrations de couvertures des séries estampillées Red Sonja.

Sont présents à l'intérieur les plus grands artistes ayant travaillé sur l'héroïne et ses aventures chez Dynamite, comme : Jay Anacleto, Ed Benes, Dan Brereton, Amanda Conner, Sergio Davila, Jenny Frison, le sublime Lucio Parrillo, le magnifique Paul Renaud, le très inspiré Alex Ross, Mel Rubi, la belle Marguerite Sauvage, Nicola Scott, le très regretté et immense Michael Turner, et bien d'autres encore !

Avec en prime une préface de deux pages par une légende vivante des comics Red Sonja, ni plus ni moins que Roy Thomas en personne ! Je vous laisse faire votre propre recherche Google si vous avez envie de connaître ce grand nom, pour ma part c'est un véritable plaisir que de lire ses commentaires et ses remarques toujours très sensées sur ce qu'est devenue sa petite pépite rousse.

Seul hic qui pourrait à mon sens vous empêcher d'acheter ce bel artbook : il n'existe qu'en VO, édité par Dynamite. Mais comme il y a très peu de texte et surtout beaucoup, beaucoup de merveilleuses couvertures à admirer tout du long, il n'y a pas vraiment d'effort de traduction à faire et vous pouvez à mon avis largement supporter une ou deux pages de texte en Anglais sur plus de 320 pages. A vous de voir bien entendu, mais ça serait bien bête de se priver du plaisir et du privilège de posséder cet album dans sa collection d'artbooks !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 12 février 2019

Ekhö, monde miroir tome 8 - La Sirène de Manhattan (Soleil - Septembre 2018)


Fourmille et Yuri sont de retour à New York, sur le monde-miroir d'Ekhö. Alors qu'ils se préparaient à savourer un bon dîner et une charmante soirée dans un restaurant très huppé de la ville, un nouvel esprit vient se frayer un chemin dans la tête de Fourmille et pousse nos héros à interrompre leur soirée pour enquêter sur le meurtre tout récent d'un sommelier en chef dans la cave du restaurant en question. Pistant le mystérieux tueur jusque dans les égouts, nos amis vont vite se rendre compte qu'ils sont tombés sur une affaire plus importante qu'il n'y paraît, et qui risque bien de mettre en péril l'ensemble de la ville !

Complots, plans machiavéliques, grands méchants, assassinats, enquête, humour et tenues magnifiques comme les décors... pas de doute nous revoici bien dans l'univers d'Ekhö pour une huitième aventure qui cette fois-ci se situe dans le New York si charmant de ce monde-miroir. Un retour en force dans cette belle cité pour nos deux héros qui y ont débarqué il y a déjà huit tomes, eh oui... Le duo auteur/dessinateur fonctionne toujours aussi bien, la série est toujours aussi fraîche et agréable d'un tome à l'autre et on découvre toujours de petits éléments nouveaux de l'histoire via l'intrigue du jour. Séduisante parodie de notre propre monde et de ses vices et secrets, cette série sait toujours aussi bien se placer dans sa catégorie et c'est à mon sens un vrai petit trésor que possède Soleil Éditions avec cette magnifique bande-dessinée. Que dire à part que l'on attend encore la suite avec impatience ? J'ai hâte !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 11 février 2019

Black Panther tome 2 - Châtiment (Panini Comics - Juillet 2018)


A peine tiré des griffes du révérend dément Achebe, le Wakanda doit maintenant faire face à une nouvelle crise dont son roi est à l'origine ! T'Challa a en effet, afin de piéger un ennemi revenu d'entre les morts pour le faire souffrir et le terrasser afin de s'emparer de tout ce qu'il possède, détruit l'économie de son propre pays pour ne laisser que cendres sur son chemin. Une tactique qui provoque bien sûr la fureur de Killmonger, mais aussi et surtout l'inquiétude des alliés Vengeurs de Black Panther qui ne peuvent malheureusement pas intervenir dans ce conflit aux lois tribales ancestrales. L'affrontement rituel entre T'Challa et Killmonger se solde par la victoire de ce dernier par défaut, et son règne en tant que nouveau Black Panther peut alors commencer dans la violence et par la force ! Incorporé par défaut au sein des Vengeurs malgré leurs réticences, Killmonger va devoir affronter un nouvel adversaire mis sur sa route par Achebe en personne : le dément a engagé un être aussi dérangé que lui pour tuer Killmonger et permettre à T'Challa de reprendre le pouvoir lorsqu'il refera surface, car le révérend n'en doute pas son ennemi de toujours est encore vivant quelque part, occupé à se refaire une santé. C'est ainsi que l'on assiste à un duel délirant entre Killmonger et Deadpool, qui forcera T'Challa à sortir de l'ombre et à intervenir pour arracher une victoire bien terne. N'ayant plus envie de régner pour l'instant, T'Challa manigance sa propre chute mais sera stoppé par ses anciens alliés et par les plans d'Achebe, qu'il faut absolument empêcher de commettre une nouvelle atrocité dans le pays.
En parallèle, tandis que notre vrai Black Panther répare ses propres erreurs, nous suivons toujours le récit un rien décousu de l'agent Everett K. Ross, régent par intérim du Wakanda et sans le savoir amant de l'ex de son employeur. Quand il l'apprend, Ross devient furieux et exige réparation, allant jusqu'à remettre en question son amitié avec T'Challa ce qui aura de fâcheuses conséquences pour lui comme pour le reste de son entourage immédiat. Après une perte très lourde et un nouveau complot de Malice déjoué de justesse, Ross et T'Challa mettent enfin les choses au clair... même si ça doit conduire à une véritable catastrophe !

Pour être franc avec vous j'ai eu beaucoup de mal à lire ce second tome du run de Christopher Priest. Le dessin est génial, rien à redire là-dessus les personnages féminins sont canons et toutes et tous ont une personnalité presque bestiale qui ressort de leurs poses et de leurs agissements et attitudes, bref le dessin tout va bien c'est le gros point fort de ce tome. Mais le scénario de Priest est, à l'image d'Achebe en fait... complètement décousu et sens dessus dessous d'un chapitre à l'autre. C'est volontaire bien sûr, l'esprit du lecteur doit faire un travail de mémoire assez fatiguant pour donner un sens à tout ce qu'il lit et découvre page après page, mais ça devient rapidement lassant et c'est la raison pour laquelle, malgré ses qualités et nombreux rebondissements, j'ai délaissé ce tome pendant si longtemps avant de vous le chroniquer aujourd'hui.
Attention, entendons-nous bien je ne dis pas qu'il est mauvais et qu'il ne faut pas le lire : au contraire, lisez-le et faites-vous une idée de ce que peut être un vrai scénario complexe à plusieurs étages et niveaux de lecture, quitte à vous vriller le cerveau en route. Pour les fans qui ne connaîtraient jusqu'à présent que l'univers cinématographique Marvel Studios, cet album est bourré de références qui servirent de trame au film Black Panther et que vous identifierez rapidement je pense, même si beaucoup de détails sont bien différents de ce que l'on a pu voir sur grand écran. Un run intéressant, compliqué parfois jusqu'à l'absurde, mais en même temps terriblement important dans la mythologie de ce personnage de l'écurie Marvel. Le troisième tome sort ce mois-ci, alors si vous avez pris le train en marche profitez de l'occasion pour vous plonger davantage dans la genèse du film et de son écriture, qui en a fait un succès.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 29 janvier 2019

Captain America : Steve Rogers tome 2 - Le procès de Maria Hill (Panini Comics - Juillet 2018)


Captain America est un serviteur zélé de l'Hydra. Pour nous autres lecteurs de cette série ce n'est désormais plus une surprise et nous avons déjà eu plusieurs fois la confirmation que nos pires craintes étaient bien réelles. Dans ce second tome, Steve Rogers poursuit son entreprise de conquête du pouvoir suprême tout en continuant à rendre des comptes officiels à Crâne Rouge, à qui il est sensé avoir prêté allégeance depuis toujours, du moins depuis la réécriture de son existence par le Cube Cosmique. Et pendant que le dictateur écarlate fait des ravages en Europe centrale, où il menace de renverser un tyran et de soulever le peuple afin de créer une véritable révolution sociale à l'image de ce qu'il a commencé à faire aux États-Unis, Captain mène en bateau tout son petit monde et participe notamment au procès de Maria Hill, directrice du S.H.I.E.L.D. que l'on accuse d'avoir abusé de ses prérogatives et surtout d'être responsable du fiasco de l'opération Pleasant Hill quelques semaines auparavant. Si officiellement Steve soutien son ancienne partenaire et amie, en réalité il mine le terrain depuis un bon moment afin d'obtenir son renvoi et, surtout, de faire nommer quelqu'un de confiance à la tête de l'organisation, quelqu'un qui serait disposé à bénéficier de très grandes largesses et de pouvoirs accrus dans un climat de peur. Mais le bon Captain ne s'attendait pas vraiment à être lui-même nommé à la tête de l'organisme de sécurité mondial, ce qui lui confère désormais d'immenses pouvoirs, et en fait probablement l'homme le plus puissant de la planète, au-dessus des lois et des institutions en vigueur. Nul ne sait réellement quel est le plan de Captain America, même si son objectif est connu depuis le début. La façon d'y parvenir reste cependant un mystère complet dont il ne dévoile que le strict nécessaire à qui de droit, faisant même appel au Baron Zémo pour grossir ses rangs. Crâne Rouge semble ne se douter de rien, et bientôt le couperet tombera et il faudra alors choisir entre l'un ou l'autre...
Pour terminer ce tome, nous avons droit à un chapitre spécial lié au dénouement de Civil War II, où un Steve Rogers glaçant révèle à un Tony Stark dans le coma ses véritables intentions et projets, comme s'il attendait que son ancien ami et coéquipier des Avengers ne se relève soudain pour tenter de l'arrêter, mais sans aucun résultat. Captain America est parfaitement libre de ses mouvements et désormais doté d'une puissance inqualifiable, et l'affrontement final gronde de plus en plus sur fond de menace d'invasion extraterrestre et d'instauration d'un bouclier ultime autour de la Terre afin de verrouiller totalement la planète... reste-t-il encore une chance aux vrais héros ? Pour l'instant, ces derniers n'y voient que du feu, car qui oserait douter du seul vrai Captain America ?

Un tome très riche et assez long à lire finalement, parce qu'il contient pas mal d'informations à traiter et beaucoup, beaucoup de dialogues, même si l'une des scènes les plus efficaces de l'album se passe de toute parole. Nick Spencer continue sur sa lancée et même si je reconnais qu'il est on ne peut plus efficace sur ce scénario dément, il y a malgré tout toujours un risque de perdre le lecteur en route tellement l'intrigue comporte de niveaux différents et parallèles. Pas ma série préférée de chez Marvel en ce moment, c'est sûr, mais une bonne série néanmoins et qui a le mérite de proposer quelque chose de totalement nouveau et de terriblement dangereux pour les fondations mêmes de cet univers. Seul vrai hic au final, le nombre de dessinateurs qui a tendance à faire perdre un peu ses repères au lecteur distrait entre tous ces styles différents. Mais bon, ça semble être la grande tendance chez Marvel depuis quelques temps, donc il va falloir s'habituer à changer de style de dessin d'un chapitre à l'autre, parfois même d'une page à l'autre. D'une façon ou d'une autre il faut de toute manière en passer par là pour atteindre l'objectif final : Secret Empire ! Encore un peu de patience, on y fonce tout droit !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !