mercredi 14 février 2018

Black Panther (Ryan Coogler - Marvel Studios - 2018)


Après le décès du roi T'Chaka lors des événements de Civil War, le prince T'Challa revient dans son pays le Wakanda afin d'y prendre le rôle de nouveau souverain, après avoir reçu le soutien des différentes tribus composant le pays depuis des temps immémoriaux. Cependant, avant de pouvoir mener toute action T'Challa doit encore remplir ses obligations en tant que gardien et protecteur du Wakanda, Black Panther, et ramener le trafiquant d'armes Ulysses Klaue au royaume afin qu'il puisse être jugé et châtié pour ses crimes envers la nation et le reste du monde. Mais quelqu'un s'interpose alors dans cette quête de justice et ce qui devait n'être qu'une mission de routine devient vite une véritable guerre de vengeance quand un nouveau prétendant au trône du Wakanda fait son apparition, avec des idées très différentes de celles de T'Challa, et entendant bien les faire valoir par la force. Quelle sera la place du Wakanda dans ce monde nouveau qui évolue à toute vitesse et où les menaces se font chaque jour plus présentes et oppressantes ? Quel rôle peut encore jouer le légendaire Black Panther au milieu d'un conflit familial déchirant qui menace d'embraser le monde ?

La haine contre la compassion plutôt que l'amour, voilà le thème fort qui ressort du film. Il y a bien d'autres sujets et thèmes très forts abordés et traités avec brio dans ce long-métrage : immobilisme, évolution, politiques et aides internationales, traditions, vengeance, perte de ses racines, reconquête du pouvoir, doutes, secrets et mensonges, tout ce qui ronge un peuple ayant déjà bien trop souffert de par sa longue histoire. Il n'est pas dans les habitudes de Radiophogeek de rentrer dans les débats sociaux-économiques et politiques autour des œuvres de fiction, mais quand un tel humanisme se mêle à l'héroïsme on ne peut qu'applaudir. Franchement, de par sa profondeur, son écriture, ses personnages et même sa musique, ses décors et ses ambitions, ce film, premier depuis Blade à mettre en avant un super-héros Noir (et il était temps !) réussi parfaitement à atteindre ses ambitions. A l'image de ce pays fictif utopique qu'est le Wakanda, les différents messages portés par le film peuvent toucher tout à chacun, DOIVENT nous toucher, et surtout nous faire réfléchir sur bien des points. Une volonté d'enseignement humaniste que peu sans doute comprendront vraiment mais qui fera, je l'espère de tout cœur, évoluer grandement les débats autour de l'utilité des figures super-héroïques dans un monde comme le nôtre, gangréné par tant de maux.

Si l'on devait rapprocher ce film d'un autre de la concurrence, ce serait immanquablement de Wonder Woman qui tentait une approche similaire tout en restant bien différente en elle-même et sur les messages portés, véhiculés, par l'histoire et ses personnages. Mais Black Panther à sa manière va encore plus loin et passe un vrai cap qu'il sera très intéressant de jauger après quelques films encore, afin de mesurer pleinement l'impact qu'il aura sur le futur de Marvel Studios et de ses nombreux spectateurs. Tout comme la belle Amazone, Black Panther amène à réfléchir sur notre monde, sur ses contradictions et ses erreurs passées et présentes, afin de former un nouvel avenir plus juste ou en tout cas plus mesuré. Marvel Studios botte en touche avec ce film dernier-né de son écurie et impose la nouvelle marche à suivre qui, je l'espère là encore de tout cœur, sera reprise par de nombreux émules dans le monde du cinéma et au-delà. Prochain sur la liste des grands changements mondiaux à attendre, Aquaman doit dès à présent être pensé et mûri à l'aune de ce que des films comme Wonder Woman et surtout Black Panther ont réussi à développer et à apporter au public. L'avenir nous dira si le gant est relevé et si le si sombre univers DC cinématographique saura se mettre à la page, car il en a tout le potentiel.


Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne séance et une très Joyeuse Saint-Valentin, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

samedi 10 février 2018

X-Men - L'intégrale 1992 tome 2 (Panini Comics - Novembre 2016)


Lorsqu'une faille dimensionnelle apparaît soudain, les X-Men sont appelés à l'aide pour venir combattre face aux envahisseurs qui en sortent. Durant les combats ils seront aspirés dans la faille et devront prendre part à une guerre entre deux factions d'un même peuple, ce qui divisera l'équipe sur les choix à faire et le parti à prendre. Des révélations sur la famille de Colossus sont au programme ainsi que les retrouvailles avec son frère Mikail !
Pendant ce temps, Bishop fait parler de lui et fait parler la poudre en exécutant sommairement tous les rescapés de L’Ère d'Apocalypse avec ses quelques alliés, afin qu'aucun ne puisse tenter de modifier à nouveau la réalité pour faire revenir les temps obscurs. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, les X-Men de Tornade devront tenter d'arrêter leur nouvelle recrue avant qu'il n'aille bien trop loin au goût du groupe et de leur mentor...
Également au programme le retour des Morloks et leur envie soudaine de conquérir la surface après des années passées à vivre sous terre, dans les tunnels secrets des égouts de New York. Il faudra toute la force de persuasion et de frappe de nos héros favoris pour les faire revenir à de meilleurs sentiments et mater la révolte qui gronde dans leurs rangs.
Enfin, le drama absolument fantastique et poignant autour du couple formé par Tornade et Forge, qui s'éloignent de plus en plus l'un de l'autre sans parvenir à se comprendre ou à se parler, provocant ainsi une déchirure dans leurs sentiments et, peut-être, la fin de leur belle histoire, si Mystique parvient à y mettre son grain de sel... et de folie.

Voilà pour l'année 1992, très riche en émotions et en action. Les dessinateurs-rois commencent à apparaître et à se rassembler et leurs noms sont souvent le seul atout d'un comics pour se vendre, ce qui fait dramatiquement chuter la qualité des scénarios qui ne sont plus qu'accessoires. Cependant ce n'est pas encore tout à fait la déchéance et la débandade chez Marvel et des histoires de qualité peuvent encore être racontées et bien dessinées, pour peu que le lecteur se donne la peine de les suivre jusqu'au bout. Fort heureusement pour nous avec cette belle édition intégrale, c'est un vrai plaisir que de suivre ces aventures dans un ordre décent et une bonne organisation éditoriale. Beau travail de Panini à signaler ici, car ce n'est pas facile de devoir faire une sélection parmi toute la production de ce début des années '90 et ils s'en sortent plutôt pas mal jusqu'à présent. Rendez-vous prochainement pour la suite !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mercredi 7 février 2018

X-Men - L'intégrale 1992 tome 1 (Panini Comics - Mai 2016)


La guerre menace à nouveau entre les êtres humains et les mutants... quand un astronef piraté vient percuter le sanctuaire de Magneto avec à son bord des mutants désirant se placer sous sa protection, le Maître du Magnétisme voit rouge et concentre alors toute son attention sur la Terre, dont il avait réussi à se détourner il y a peu. Pour contrer cette nouvelle attaque massive d'Erik et de ses nouveaux Acolytes avant que la Russie ne déclenche un holocauste nucléaire en représailles, une seule solution : faire appel aux X-Men ! L'équipe combat au sol puis dans l'espace en orbite autour de la planète au sein du nouvel Astéroïde M, et l'affrontement titanesque qui en découle aura de funestes répercussions et de tragiques conséquences pour chacun.
En guise de dessert, vous prendrez bien un peu du Ghost Rider en personne, hanté par les démoniaques extraterrestres Broods qui tentent de prendre possession de son corps et de ses pouvoirs surnaturels pour écraser toute résistance mutante sur Terre et enfin lancer leur grande invasion. Bien sûr c'est sans compter sur nos héros qui se feront un plaisir de faire équipe avec le Motard de l'Enfer pour renvoyer ces créatures d'où elles viennent et le libérer de leur influence.

Un début d'année qui commence très fort avec la légendaire prestation de Jim Lee aux dessins sur la nouvelle série X-Men, dont les premiers numéros sont parmi les comics les plus vendus et les plus chers de l'Histoire. Vous les retrouverez tous ici, aucune inquiétude, et à un prix absolument acceptable pour une intégrale de ce calibre ! Des superstars du monde des comics comme s'il en pleuvait, des dessins aussi puissants que détaillés, bref le meilleur des années '90 à dévorer tout cru sans aucune hésitation !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

samedi 3 février 2018

Les Légendes de Krondor tome 2 - Meurtres à LaMut (Raymond E. Feist & Joel Rosenberg - Bragelonne - Janvier 2015)


Alors que la Guerre de la Faille fait rage et qu'un nouvel Hiver s'installe sur le royaume, la cité de LaMut s'apprête à devenir le théâtre d'une bien étrange affaire. Trois mercenaires, Kethol, Durine et Pirojil, sont engagés et affectés à la protection du baron Morray, apparemment visé par plusieurs tentatives d'assassinat, à moins qu'il ne s'agisse d'accidents malheureux. Au cours de leur mission, les trois mercenaires vont peu à peu côtoyer la noblesse locale et prendre du grade, jusqu'au rang de capitaines provisoires, pour défendre la ville piégée par le blizzard et où se trament encore plusieurs complots. Les soldats de certains barons réunis pour discuter de la guerre et de la succession du comte local sont en effet en pleines rivalités permanentes et avec le mauvais temps bloquant toutes les patrouilles au même endroit il suffirait d'un rien pour que l'incendie ne se déclare et qu'une bataille rangée n'éclate dans les rues de LaMut. Chargés à présent de maintenir l'ordre, c'est tant bien que mal que les trois compagnons vont parvenir à préserver le calme ambiant, du moins pour quelques temps. Mais alors que tout semblait enfin réglé et que la situation semblait sous contrôle, voilà que deux barons sont retrouvés assassinés dans leur chambre, la gorge tranchée, sans qu'aucun garde n'ait vu quoi que ce soit. L'enquête est alors confiée aux trois mercenaires, par soucis d'impartialité, et commence alors un bien cruel jeu de dupes avec les différents barons et nobles rivaux présents en ville et au sein du château. Chacun peut être le meurtrier pour ses propres raisons, il se peut même qu'il y ait plusieurs assassins... quoi qu'il en soit, et malgré leur souhait de quitter cette ville au plus vite, les trois mercenaires vont devoir résoudre cette affaire à leur manière s'ils veulent éviter que les émeutes ne reprennent et que les soldats ne se sautent à la gorge faute d'ennemi à combattre. Mais quelle est la vérité derrière toute cette histoire ? Qui manipule qui ? Vous verrez très vite que ceux que l'on soupçonne le plus ne sont pas forcément les plus mauvais, et qu'un petit arrangement avec la vérité peut toujours se faire quitte à inquiéter de parfaits innocents...

Voilà j'ai enfin réussi à lire jusqu'au bout ce livre, seize chapitres en tout mais plutôt longs durant les deux tiers du bouquin et avec un style hybride des deux auteurs qui n'est pas forcément aisé à digérer quand on est habitué à celui de l'auteur d'origine. L'histoire n'est pas vraiment passionnante, et elle ne changera en rien la vision de la Guerre de la Faille que l'on peut avoir jusque là, mais c'est tout de même assez intéressant comme exercice au sein des Chroniques de Krondor et ça ne dénature pas tant que ça le reste de la saga. Au moins voici une petite histoire qui peut se lire totalement indépendamment des autres, même sans rien connaître de ce très riche univers, et qui à le mérite de proposer au lecteur quelque chose d'assez différent tout en conservant un style régulier quoique un rien trop détaillé et pensif. Si le précédent tome éclairait d'un jour nouveau les relations entre les deux armées s'affrontant depuis des années, celui-ci nous plonge au cœur d'un huis clos intimiste avec des personnages principaux empruntés à un autre univers littéraire tâchant de faire de leur mieux pour s'en sortir plus que pour découvrir la vérité elle-même. A lire si le cœur vous en dit et si vous êtes intéressés par les enquêtes médiévales, le fantastique n'a quasiment pas sa place ici donc c'est accessible à tout le monde ou presque. Mais ce n'est pas du tout une lecture obligatoire pour continuer de poursuivre les Chroniques de Krondor, tout juste une sympathique proposition un rien différente.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

samedi 13 janvier 2018

Alex Rider tome 10 - Roulette Russe (Anthony Horowitz - Le Livre de Poche - Mars 2015)


Yassen Gregorovitch. Tueur à gages, redoutablement efficace, la crème des assassins formés et engagés par Scorpia autour du monde. C'est aussi le responsable de la mort de l'oncle d'Alex Rider, et une épine dans le pied de ce dernier depuis un bon moment.
Mais Yassen n'a pas toujours été ainsi. A quatorze ans, c'était encore Yasha, jeune adolescent vivant dans un village reculé de la Russie profonde, sans grandes perspectives d'avenir. Jusqu'au jour où un terrible accident dans l'usine employant les habitants du village le force à fuir son foyer et à trouver refuge dans les bois, traqué par des militaires et livré aux caprices de la nature. Yasha n'a alors qu'une idée en tête, survivre coûte que coûte et rejoindre Moscou pour gagner la protection des autorités. Mais une fois sur place, il découvre que tout le monde ou presque en veut à sa vie, et il finit par atterrir entre les mains d'un personnage sans scrupules qui l'utilisera comme esclave pendant trois longues années, trois ans passés à mûrir sa revanche et son plan d'évasion. Aussi, lorsque son maître est apparemment tué par un assassin à la solde de Scorpia, Yasha décide de le suivre et d'entrer lui aussi dans la grande organisation criminelle, quitte à y laisser son âme, pourvu qu'il ait la vie sauve. Suivant un entraînement drastique dans le camp de formation privé de Scorpia, Yassen Gregorovitch va devenir le plus dangereux des assassins que l'on puisse imaginer, et sa route s'apprête à croiser celle de la famille Rider d'une façon dont nul ne pouvait s'y attendre...

Ce dixième tome de la série des aventures d'Alex Rider, le jeune espion malgré lui, triche un peu avec la continuité puisqu'il se déroule en parallèle des derniers événements du premier tome, Stormbreaker. Le récit est double, commence par Yassen découvrant sa nouvelle mission et se poursuit très vite par la lecture de son journal intime, seule preuve de son existence passée. Nous découvrons le grand adversaire d'Alex sous un nouveau jour, qui aurait pu le mener vers une vie meilleure ou bien pire encore, à l'instar du héros tragique. Le livre n'est pas vraiment utile ni complémentaire du reste de la saga, mais il est assez intéressant puisqu'il offre un regard nouveau sur un personnage resté très mystérieux un bon moment. Un bon point final, à moins que...

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 9 janvier 2018

Im - Great Priest Imhotep tome 5 (Ki-Oon - Novembre 2017)


La bataille sur le navire de Cléopâtre fait rage pour libérer le prêtre d'Amon responsable de la section Japonaise. Nous apprenons alors que ce dernier est le réceptacle d'un magai extrêmement puissant, la copie d'un des neuf dieux de l'Ennéade, Seth en personne ! La redoutable créature finit par être invoquée par Cléopâtre sans que les Fils du Corbeau ne puissent l'en empêcher et Im et Harugo vont devoir mettre de côté leurs différents afin de vaincre ce formidable adversaire avant qu'il ne détruise tout le Japon dans sa fureur. C'est également l'occasion d'apprendre les véritables événements qui ont conduit à la mort des parents de Harugo ainsi que l'identité du seul vrai responsable... et pendant ce temps, Khonsou poursuit son enquête interne dans la section Japonaise du culte et fait une découverte vitale, n'hésitant pas à mettre sa propre vie en danger pour faire tomber le vrai traître ! Mais alors que tous pensent la bataille terminée suite à l'invocation d'Im pour vaincre le faux Seth, le véritable dieu fait son apparition pour détruire son double et l'empêcher de révéler un morceau du passé qui pourrait bien changer la donne pour le grand prêtre. Heureusement tous les dieux ne sont pas en accord avec la réaction de Seth et ce-dernier retourne vite d'où il vient, devant rendre des comptes pour son intervention injustifiée. Mais quoi qu'il arrive, désormais tous savent que la vérité les attend quelque part en Égypte, sur les terres mystiques du passé...

Un tome surtout centré sur de l'action, beaucoup de révélations liées au passé de Harugo et de son père adoptif ainsi que sur sa véritable famille, et bien sûr un combat gigantesque opposant Im à un nouveau magai à la puissance démesurée. C'est ainsi que s'achève l'arc avec Cléopâtre et les mystères du passé de Harugo, et on commence doucement à entrer dans la partie la plus importante jusque là de la série, qui s'ouvrira dans le prochain tome. Douce attente à vous tous, d'autant que certaines révélations de dernière minute risquent fort de changer votre regard sur certains personnages-clés...

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 8 janvier 2018

Emission #11 - Bilan littérature de 2017


Bonsoir à toutes et à tous, voici notre seconde émission de l'année avec pour thème le bilan de l'année 2017 écoulée. Cette fois nous parlons littératures, ce qui nous a marqué ou tout simplement ce que nous retenons chacun de nos lectures et découvertes et que nous souhaitons vous faire partager. Une émission bien plus courte que la précédente rassurez-vous, pour un sujet un rien moins lourd. Bonne écoute et à bientôt !

jeudi 4 janvier 2018

Fire Force tome 5 (Kana - Janvier 2018)


Shinra réfléchit aux révélations faites par l'individu se faisant appeler ''Joker''. Après avoir bien pensé à la situation et aux différentes solutions qui s'offrent à lui, Shinra décide d'en parler à ses camarades de la 8ème Brigade, qui dès lors lui assurent que tout sera fait pour prendre en compte l'existence de son frère dans le complot mené par le Prédicateur et les Hommes en Blanc. Et puisque l'heure est aux révélations, le commandant et le capitaine de la 8ème Brigade racontent en détail les circonstances de la création de celle-ci, avec leur première affaire et le profond dégoût que leur inspirait les méthodes des autres brigades à l'époque. Depuis, les choses ont changé légèrement, pour le mieux selon certains, mais pas encore pour tout le monde. C'est dans un esprit de coopération que la 8ème Brigade se rend sur le territoire de la 7ème, qu'on dit être la plus puissante de toutes grâce à son capitaine aux pouvoirs cumulés de seconde et de troisième générations. L'occasion de le voir en action pour éliminer une torche humaine venant d'apparaître dans le quartier et d'en prendre plein les yeux devant son style inimitable et très efficace. Mais, alors que tout rentre dans l'ordre, les Hommes en Blanc mettent en branle leur nouveau plan et se font passer pour nos héros afin de semer le doute dans l'esprit du capitaine de la 7ème Brigade, qui n'a dès lors qu'une idée en tête : massacrer les traîtres qui selon lui sont responsables de l'apparition des torches humaines sur son domaine. Le combat entre les deux capitaines de brigades tourne au règlement de compte et chacun campe sur ses positions, tandis que les véritables coupables se mettent au travail de leur côté dans un but sinistre...

Voilà, c'était rapide mais on a enfin les origines de la 8ème Brigade dévoilées dans ce tome, avec également la présentation d'un nouveau personnage haut en couleurs et au caractère bien trempé comme l'auteur les aime. Kana nous fait profiter dans les bonus d'une interview croisée d'Atsushi Ohkubo et de l'auteur de Fairy Tail qui échangent autour de leur passion commune pour les jeux-vidéo et également sur leurs méthodes de travail et les projets qu'ils ont en suspend pour leur séries respectives. Bref un bon tome encore une fois, bien rythmé et qui se lit presque tout seul.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 1 janvier 2018

Emission #10 - Bilan cinéma de 2017


Salut à toutes et à tous, voici notre première émission de 2018 consacrée à un gros bilan de l'année 2017 en matière de cinéma. Des films d'animation au dernier Star Wars VIII, vous aurez un aperçu de ce que nous avons aimé et détesté de l'an-dernier sur grand écran. Désolés par avance pour les longueurs sur certains films, certains d'entre nous aiment bien s'attarder pour donner un point de vue ''complet''. Vous pouvez toujours réagir dans les commentaires bien entendu !

Bonne et Heureuse Année 2018 à vous chers lecteurs, et à bientôt !

mercredi 27 décembre 2017

La Loi du Millénaire tome 3 - La Promesse de l'Héritier (Trudi Canavan - Bragelonne - Août 2017)


Nous retrouvons nos deux héros Rielle et Tyen alors qu'ils vivent sans le savoir à un monde de distance l'un de l'autre dans cet univers soudainement privé de son dirigeant suprême. Se rencontrant dans des circonstances insolites et devenant négociateurs pour empêcher une guerre entre leurs deux mondes, les deux sorciers à la puissance colossale échouent malheureusement à instaurer une paix durable et décident de s'exiler ailleurs pour ne plus interférer. Entretemps ils auront appris à se connaître mutuellement et à se faire confiance, ainsi qu'à nouer une relation amoureuse qui ravit leur entourage. Mais alors que malgré leur échec les choses semblent se passer pour le mieux entre eux, le destin va à nouveau les séparer et faire d'eux des ennemis jurés dans une guerre sans merci sur presque tous les mondes connus, une guerre dont l'objectif est de ramener le Raen à la vie... en effet, son Plus Loyal est en possession des souvenirs de son maître et n'attend que le bon moment pour s'en prendre au jeune garçon qui avait été prévu comme réceptacle pour sa résurrection, et que Rielle avait réussi à sauver et à cacher loin de toute cette histoire. Si Valhan venait à renaître, ce serait pour l'univers une terrible catastrophe, aussi nombreux sont les alliés qui se rangent du côté de la résistance organisée par les Restaurateurs, tandis que Rielle part de son côté retrouver le jeune garçon ayant bien grandi et souhaitant découvrir sa propre destinée. Tyen pour sa part est recruté bien malgré lui par Dahli, le Plus Loyal, pour inventer un nouveau moyen de transférer les souvenirs de Valhan dans un autre corps. Œuvrant donc pour le mauvais camp, Tyen parvient néanmoins à garder la tête froide et à envoyer de discrets messages aux résistants pour tenter de ralentir le processus, mais il est lui-même surveillé malgré sa grande puissance magique. Il se retrouve alors coincé entre les deux camps, faisant à la fois partie de la résistance mais également des fidèles du Raen désireux de le voir revenir. Cette position intenable va le priver de tout ce qui comptait pour lui, à part sa précieuse Vella à qui il a juré de trouver un corps, son expérience avec Valhan devant lui servir de test. Les intérêts divergent, les affrontements commencent et les mondes s'embrasent à la nouvelle d'un possible retour du Raen, et Rielle et Tyen devront chacun choisir le bon camp et assumer leurs décisions, aussi douloureuses puissent-elles être. Quoi qu'il arrive, des sacrifices seront nécessaires et l'univers connu risque bien de changer à jamais. La Loi du Millénaire est toujours à l’œuvre, et malheur à qui tenterait de la contourner...

Eh bien voilà on y est, c'est la fin de cette nouvelle trilogie de l'auteur Australienne Trudi Canavan. Avec ce troisième tome se referme donc la grande histoire tragique de La Loi du Millénaire, de deux amants maudits que tout oppose, deux êtres solitaires s'étant trouvés l'un l'autre et séparés par les circonstances et les choix qu'ils ont pu faire pour survivre dans un univers chaotique. La lecture est toujours aisée, le style de Canavan est très reconnaissable pour celles et ceux qui ont désormais l'habitude de ses précédentes trilogies, et ce nouvel univers pourrait tout à fait connaître lui aussi une suite car la fin reste assez ouverte et libre d'interprétation, comme pour Le Magicien Noir. Très bonne lecture moderne de fantasy donc, très actuelle, où la magie est une ressource naturelle épuisable et où il faut prendre en compte les besoins de tous les mondes avant de s'en servir pour soi-même. Un discours écolo qui n'échappera à personne je pense, mais surtout une belle histoire d'amour tragique comme on les aime ! A lire et à découvrir d'urgence pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

samedi 23 décembre 2017

Ekhö, monde miroir tome 7 - Swinging London (Arleston & Barbucci - Soleil - Octobre 2017)


Une fois de plus Fourmille et Yuri se retrouvent embarqués dans une drôle d'aventure, quand on les convoque à Londres pour une affaire des plus importantes : il y a en effet une grave pénurie de thé dans tout le pays, et partout des incidents commencent à éclater à cause des Preshauns devenus incontrôlables sans leur dose régulière. Les plus hautes autorités chargent donc le duo d'enquêter là-dessus avant que de drastiques mesures soient prises. Tandis que Yuri fait le tour des entrepôts et se rend auprès des directeurs de la compagnie du thé des Indes, Fourmille rejoint un squatt d'où proviennent certains indices qu'elle suit avec l'assiduité d'une vraie héritière de Sherlock Holmes ! S’impliquant à fond dans l'affaire et donnant même de sa personne pour la bonne cause, Fourmille n'est pas loin de percer le mystère qui entoure la disparition systématique des chargements de thé... mais pour cela, il faudra aller un rien plus loin dans le terrier du lapin blanc et peut-être salir sa belle fourrure...

Ce tome est vraiment génial du début à la fin, il regorge de références à la culture populaire britannique, qu'elle soit récente ou bien plus ancienne, de l'ère Victorienne jusqu'aux dures années du mouvement punk. Ça se lit comme une enquête de Sherlock Holmes ou une bonne histoire de James Bond, avec des méchants, un complot, des enjeux énormes et surtout beaucoup de déductions après avoir absorbé d'étranges substances... je n'en dis volontairement pas davantage pour éviter de vous gâcher la résolution de l'intrigue mais c'est vraiment très très sympa ce coup-ci, j'ai d'autant plus hâte de connaître la suite des aventures de notre duo si elle doit se faire parce que la série grimpe encore d'un cran dans le sérieux un brin loufoque et bourré de références. A recommander vivement, une bonne idée de cadeau pour Noël qui approche ! Joyeuses Fêtes à toutes et à tous !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

vendredi 22 décembre 2017

La V.O. du vendredi n°98 : Evil Ernie - Godeater (Dynamite - Avril 2017)


Tandis qu'il menait la belle vie en roulant sur la route, de nuit et à toute vitesse en écoutant son compagnon Smiley lui suggérer quelques mauvaises actions à commettre, Ernie est soudain entraîné dans une bataille rangée aux abords d'un cimetière, où une armée de morts se relève tout à coup d'outre-tombe et semble en vouloir personnellement après lui. Ernie tente de s'en débarrasser en utilisant son pouvoir et sa sombre énergie coulant dans ses veines, mais rien n'y fait on dirait même que les morts se nourrissent de cette énergie pour devenir encore plus fort, tandis qu'Ernie lui s'affaiblit de plus en plus... jusqu'à l'arrivée d'un ange gardien envoyée pour veiller sur lui et le protéger, car lui seul est la clé d'une victoire sur un être démentiel et ancien, le Godeater, le dévoreur de dieux. L'entité s'est enfin éveillée et cherche à se repaître des divinités restantes sur Terre comme dans les Cieux et aux Enfers, afin de créer un néant total dont rien ne saurait se relever. Pour l'affronter et le vaincre, Ernie va devoir accepter de faire équipe avec Lucifer et Hel, qui joignent leurs forces pour tenter de renvoyer le Godeater dans l'antre de chaos dont il s'est échappé. Mais les vieilles querelles et les différents ne sont pas si simples à oublier, d'autant qu'Ernie est connu pour n'en faire qu'à sa tête et aimer plus que tout semer le chaos derrière lui. Mais peut-être que cette fois il fera un effort, pour la bonne cause et pour renvoyer l'ascenseur à sa nouvelle amie angélique. Quoi qu'il arrive, il faudra un gagnant à l'issue de cette gigantesque bataille dans les tréfonds des Enfers, et il se pourrait bien que l'équilibre des pouvoirs ne change de mains...
Dans un second temps cet album nous présente aussi la petite histoire en cinq parties très courtes intitulée Last Ditch Bitch, où une jeune chanteuse de métal voit soudain tout son univers exploser lors du spectacle donné en l'honneur de son anniversaire alors que d'immondes morts-vivants sèment la panique et massacrent le public, tandis que sur scène Mistress Hel fait de nouveau entendre parler d'elle... la déesse bannie veut pousser la chanteuse au suicide car ainsi elle se retrouvera directement à ses côtés dans la dimension infernale scandinave, et pourra alors devenir celle qu'elle est réellement, à savoir la descendante humaine d'un des plus puissants alliés de Hel, disparu il y a longtemps. Mais heureusement alors que la pauvre chanteuse semble perdre tout espoir, la vampire guerrière Chastity fait irruption pour interrompre la fête macabre et affronter les sbires de Hel, dans le but de donner à la jeune femme le droit de mourir pour une juste cause et d'aller au Valhalla, où elle échappera enfin à Hel pour toujours. La bataille fait rage, mais une fois de plus le Bien triomphera, peu importe comment ni avec quelles méthodes...

Voilà, une histoire complète de Evil Ernie avec un bonus consacré à Chastity se déroulant après les événements de Alice Cooper vs. Chaos!, ça fait vraiment plaisir et c'est très facile à lire, graphiquement c'est à tomber le style du dessinateur est vraiment unique en son genre et joue avec les ombres et les lumières au sein de cette peinture sauvage et pleine d'énergie. On en redemanderait presque ! Il semble que Dynamite veuille continuer d'exploiter les personnages de Chaos! Comics et donc peut-être nous offrir dans les mois qui viennent d'autres aventures du même genre, du moins je l'espère parce que ça en vaut vraiment la peine !