samedi 2 septembre 2017

Blackest Night tome 1 - Debout les morts (Urban Comics - Février 2013)


L'antique prophétie du Livre d'Oa est sur le point de s'accomplir, malgré tous les efforts et tous les secrets des Gardiens de l'univers. Le spectre émotionnel est en émoi, les différentes couleurs s'affrontent dans un conflit cosmique et gigantesque, et voici soudain que sur Terre les héros morts au combat se relèvent de leur tombe et répandent les ténèbres alentours, dans un but encore mystérieux. L'armée des morts s'élève enfin, dressant les héros les uns contre les autres, et pour Flash et Green Lantern, eux-mêmes autrefois revenus de l'au-delà, c'est une épreuve des plus difficiles à surmonter que d'affronter leurs anciens camarades tombés au champ d'honneur tout en cherchant la raison derrière toute cette folie. Les Gardiens sont impuissants face à l'horreur et à la montée du Noir, l'émotion mortelle à laquelle rien ni personne n'échappe. Héros et ennemis d'autrefois à la faveur du spectre émotionnel mettent de côté leurs différents et s'unissent contre les envahisseurs, tâchant de trouver une tactique qui fonctionnerait pour éliminer l'adversaire avant de rejoindre ses rangs. Hal Jordan et ses alliés d'infortune finiront par trouver le moyen de neutraliser les détenteurs d'anneaux noirs, mais ils arriveront trop tard pour empêcher l'avènement et la résurrection de la terrible entité maîtresse de la Mort en personne, Nekron, autrefois scellé sur Terre et désormais libre d'arpenter l'univers. La fin des émotions, la fin des temps après les récentes catastrophes, la fin de toute une ère programmée. Ou bien le commencement d'un nouvel âge...

Je sais que cette saga est sortie chez nous en 2013 dans le catalogue d'Urban, je l'ai acheté en intégralité à l'époque mais je ne la lis que maintenant puisque je viens seulement de terminer le run de Geoff Johns présente Green Lantern, ce qui m'autorise à enfin relier les wagons. C'est ici principalement une aventure de Green Lantern, la continuité parfaite de ce que Geoff Johns a installé durant son run avec les différentes couleurs du spectre émotionnel, et viennent s'y mêler certains héros de la Terre et surtout certains morts récents de Final Crisis, encore inédit chez nous. La bataille est pour l'instant très dispersée, chaque planète possédant une batterie émotionnelle est la cible du Corps Noir, mais la Terre est également touchée par une vague de violence sans précédent pour préparer le retour de Nekron. Scénario complexe mais aisé à suivre grâce à toutes les explications fournies par l'édition d'Urban, dessins très bons d'Ivan Reis et Doug Mahnke, tout pour plaire !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire