vendredi 31 août 2018

La V.O. du vendredi n°109 : Red Hood and the Outlaws tome 3 - Death of the family (DC Comics - Novembre 2013)


Inutile de vous raconter l'histoire dans les détails, vous connaissez toutes et tous déjà sûrement cet arc célèbre de Scott Snyder sur Batman, Le deuil de la famille en VF. Paru chez Urban dans plusieurs séries, dont évidemment Batman mais aussi Teen Titans, Batman & Robin, Nightwing, Catwoman, Batgirl et bien sûr Red Hood and the Outlaws.
En ce qui concerne cette dernière, voici le topo : Jason a été enlevé par le Joker, qui a percé le secret de son identité il y a bien longtemps déjà et qui se vante d'avoir créé par deux fois l'incarnation héroïque de Jason, en tant que Robin comme en tant que Red Hood plus tard. En effet, il apparaît que le Joker aurait été derrière chaque événement tragique de la vie de Jason depuis son enfance, la mort de son père en prison, celle de sa mère par overdose, puis sa vie de voyou avant d'être recueilli de justesse par Batman pour en faire son second partenaire, le second Robin. Un Robin au destin toujours aussi tragique lorsque le Joker le tue dans une explosion après l'avoir longuement torturé. Mais la vie de Jason Todd ne s'arrête pas là, en effet il revient d'entre les morts et porte depuis le masque de Red Hood, cherchant à se venger tant du Joker que de Batman pour ce qui lui est arrivé. Enfin cela bien sûr c'était avant de rencontrer ses partenaires actuels et de devenir un justicier aux méthodes certes extrêmes, mais aussi très efficaces. Aussi, Red Hood parvient à puiser au fond de lui la force suffisante pour tenir tête aux manigances du Joker et ne pas se laisser manipuler par le fou criminel. Avec l'aide de Red Robin, Tim Drake, piégé avec lui dans le jeu pervers du Clown Prince du Crime, Jason parvient à s'en sortir presque indemne mais malheureusement ce n'est que pour tomber dans un autre piège encore plus élaboré qui cette fois ne lui laisse aucune chance.
Le chapitre final de cette histoire tout le monde le connaît également, la résolution de cette histoire par le duo Scott Snyder et Greg Capullo étant présente dans chacun des troisièmes tomes de chacune des séries citées ici. Mais ce qui est intéressant encore une fois c'est ce que l'on découvre à côté... pendant que Roy et Kori luttent aux côtés des Teen Titans pour sauver des vagabonds du poison du Joker, Jason et Tim participent au funeste repas organisé par le dément pour Batman au fond d'une grotte proche de la Batcave, comme pour mieux l'atteindre en son cœur. Après ces événements, la famille Batman prend de la distance avec le Chevalier Noir, chacun en a grand besoin pour faire le point et réfléchir aux conséquences de toute cette supercherie sur leur vies. Cependant Jason parvient à rassembler tout le monde une dernière fois au manoir Wayne afin de dire les au-revoir de circonstance, quand soudain l'ultime piège du Joker se déclenche et brûle cruellement le visage de Jason, au point de le laisser dans le coma durant quelques jours pendant lesquels il va halluciner la mort de tous ceux dont il a un jour été proche. Mais cette dure leçon une fois apprise, et une fois Jason sorti du coma, c'est un franc et noble pardon qui lui est enfin accordé. Pourra-t-il néanmoins se relever de cette terrible épreuve ? D'autres dangers attendent encore Red Hood et son équipe, et peut-être ne seront-ils pas toujours si unis pour les affronter...

Voilà ce que l'on peut dire de ce troisième tome très conséquent de la série en VO, toujours agréable à lire et très soigné pour le scénario comme pour les dessins des différents auteurs et artistes. Un tome riche, autant en épreuves qu'en enseignements et en informations sur le personnage principal de la série, et qui parvient même à gagner un peu de place pour annoncer le futur proche de nos héros... à suivre donc, toujours avec le même plaisir et la même volonté de relever la tête face aux éléments déchaînés et à la folie ambiante !

jeudi 30 août 2018

Im - Great Priest Imhotep tome 9 (Ki-Oon - Juillet 2018)


Le plan du seigneur Ausir a été déjoué et ce-dernier est désormais aux arrêts, attendant son jugement et sa probable sanction. La famille Osiris décide alors de se placer sous la protection d'Imhotep, qui est devenu pour tous le grand sauveur à aduler. Mais Im n'a aucun souvenir d'avoir sauvé qui que ce soit durant les affrontements et ne se rappelle que la destruction engendrée par l'ennemi devant sa propre impuissance. C'est alors que l'Oracle de la Lune, auprès de qui il est allé chercher des réponses, lui révèle qu'il est en réalité et depuis toujours la réincarnation du dieu Thot, et que celui-ci a pris possession de son corps l'espace d'un instant afin de lancer le sort suprême du Damnatio Memoriae, l'oubli absolu, qui a eu pour effet d'annuler toutes les morts et tous les dégâts durant l'attaque ennemie. Ce faisant, Thot s'est alors révélé au monde et a enfreint sa promesse de toujours rester un observateur neutre, car les forts sentiments d'Im à l'égard de Djéser et même de ses amis du présent l'ont trop imprégné pour qu'il reste sans rien faire devant le chaos ambiant. Mais c'était là sa seule action, car désormais il met son avatar en garde : il n'interviendra plus et laissera le monde courir à sa perte si tel est sa destinée ! Car en réalité Thot et Apophis se connaissent bien, ils ont vu éclore le monde tous les deux sous les feux du Soleil naissant, et les anciens dieux de l'Ogdoade, plus vieux encore que ceux de l'Ennéade, ont confié à Thot le soin de consigner le destin de la Terre tandis qu'Apophis était rejeté de tous à cause de sa part d'ombre. Dès lors, le sombre seigneur de la nuit s'est juré de prouver aux dieux de l'Ogdoade qu'ils avaient eu tort de créer la Lumière et le monde, en le pervertissant pour toujours à leurs yeux et en le leur faisant détruire pour en recréer un autre. Cependant Apophis révèle qu'il a bien l'intention de tuer les anciens dieux avant qu'ils n'aient pu produire une nouvelle Terre pour remplacer l'ancienne, afin que seules les Ténèbres subsistent dans l'univers. Thot ne pouvant désormais plus agir, Im se jure de vaincre Apophis quel qu'en soit le prix, et surtout de libérer Djéser de son emprise et de faire enfin la paix avec son ami de toujours, même si beaucoup le considèrent encore comme un criminel et un paria. Apophis entreprend alors de sceller très profondément l'âme de Djéser au fond de son esprit torturé car le jeune Pharaon se débat désormais pour vivre et pour rejoindre Imhotep dans la Lumière. Quelle sera la suite de cette histoire d'amitié plus forte que toutes les lois de la Création ?

Neuvième tome, la série entre dans sa phase finale avec ces révélations énormes sur l'intrigue et les principaux personnages. Si Im parvient à négocier avec les dieux de l'Ennéade, spécialement avec le plus grand de tous, Atoum, le Dieu-Soleil, il garde malgré tout des réserves et compte bien réussir à sauver son ami quitte à se maudire à nouveau pour cela. L'histoire avance à pas de géant, même s'il n'y a pas beaucoup d'action le rythme effréné des révélations qui s'enchaînent les unes derrière les autres ne laisse pas de répit au lecteur, porté par la narration très claire de l'auteure et ses dessins si vifs. Une bien belle série de Ki-Oon encore, une belle trouvaille de leur part qui devrait prendre fin d'ici le début de l'année prochaine avec son onzième et dernier tome. D'ici-là, soyez au rendez-vous pour la suite courant Octobre !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mercredi 29 août 2018

Superman Rebirth tome 3 - Mes doubles et moi (Urban Comics - Avril 2018)


Superman est soudainement attaqué par la Créature du Marais alors qu'il enquêtait dans le voisinage de sa ferme sur la mystérieuse disparition de toute l'eau environnante sans qu'il y ait eu sécheresse. Durant l'affrontement, un accident se produit et Superman infecte la Créature avec une énergie inconnue, qu'il l'aidera à purger au plus vite mais pour cela il devra s'abandonner totalement à la connexion spirituelle avec la Créature, pour comprendre ce qui ne va pas et ce qui a déclenché cet accident et son attaque brutale. Après cette union psychique, Superman comprend qu'il n'a en réalité toujours pas accepté ce monde comme étant son nouveau foyer, et qu'il doit désormais aller de l'avant sans pour autant perdre de vue le passé dont il est seul dépositaire.
Après cette leçon de vie, les aventures de notre héros reprennent leur cours normal quand il fait la rencontre inattendue du Superman de Red Son, élevé en URSS et double d'une autre dimension. Celui-ci est poursuivi et attaqué par d'étranges créatures appelées Cueilleurs, qui s'acharnent contre lui afin de le neutraliser, le capturer puis le livrer à leur maître cosmique qui semble avoir besoin de réunir tous les Superman de chaque dimension parallèle. Les 52 univers sont donc sur le pied de guerre, et notre Superman va rencontrer l'escouade formée par les justiciers des autres dimensions afin de retrouver les Superman et de les sauver avant qu'il ne soit trop tard, car l'entité appelée Prophecy absorbe leurs pouvoirs avant de les condamner à une vie de labeur dans leur propre fosse commune. Superman met alors au point un plan nécessitant qu'il serve d'appât et se sacrifie pour que les autres puissent localiser le sanctuaire de Prophecy et l'attaquer ensemble de toutes parts afin de libérer les autres captifs, qui recouvrent alors leurs pouvoirs et participent à l'assaut contre Prophecy qui doit alors s'avouer vaincu et disparaît étrangement sous les yeux de tous. Nul ne sait ce qu'il est devenu ni ce qu'est cette fameuse menace cosmique contre laquelle il comptait lutter grâce à l'accumulation de tous ces pouvoirs, mais une chose est sûre c'est que désormais la vigilance des héros va s'accroître, tandis que le calme semble pourtant revenir dans le multivers. Mais pour combien de temps ?
Enfin, une aventure de Jonathan Kent, le fils de Superman, alors qu'il aide sa voisine à retrouver la trace de son grand-père et d'une de ses vaches s'étant enfuie de nuit. En traversant les vieux marais voisins, Jon et Kathy vont se retrouver confrontés à d'étranges et cauchemardesques visions et poursuivis par un être fantomatique jusqu'à une grande maison abandonnée dans les bois... avant de retrouver le grand-père de Kathy et la vache, bien portant tous les deux, et de rentrer à la maison sans encombres ni autres mauvaises rencontres. Était-ce un rêve éveillé ? Une illusion provoquée par les gaz s'échappant du marais ? Ou bien une nouvelle menace pèse-t-elle sur Jon et son entourage ?

Voilà ce que l'on peut résumer des trois histoires principales de ce troisième tome de Superman Rebirth, toujours une bonne série menée par Peter J. Tomasi qui connaît bien son affaire, mais pas vraiment à la hauteur selon moi de ce que peut donner Wonder Woman Rebirth à côté par exemple. Les dessins sont bons et fluides, ce qui est très important quand on veut suivre correctement l'action dans une histoire de Superman à plus forte raison. J'ai l'impression étrange que Superman ne vit que des aventures légères et pas très cruciales pour l'univers Rebirth, comme s'il était mis de côté par les auteurs en attendant de savoir quoi faire de lui, tandis que d'autres comme Batman, Flash et surtout Wonder Woman sont au cœur de la grosse intrigue de DC Univers Rebirth. C'est sans doute une simple impression, surtout que l'histoire avec les doubles des autres dimensions se rapproche de l'intrigue principale de cette nouvelle ère, mais bon je ne peux m'empêcher de remarquer que ça ne vole pas bien haut quand d'autres atteignent des sommets. C'est très difficile d'écrire une bonne histoire de Superman, ce n'est pas le plus simple des personnages à traiter et à faire évoluer au sein de son univers, aussi je garde quand même quelques réserves avant de juger cette série de l'ère DC Rebirth. J'attends de voir ce que donnera la suite, en espérant que le niveau décollera un peu plus haut encore et que les auteurs sauront se servir du personnage et de son environnement à leur juste valeur dans le grand tableau final.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 28 août 2018

DC Univers Rebirth - Le badge (Urban Comics - Avril 2018)


Dix ans.
Batman et Flash ont précédemment découvert un étrange objet tapis au fond de la Batcave, un badge smiley avec une tâche de sang... malgré les nombreuses expériences et analyses de Batman comme de Flash, aucun élément n'a été découvert et ils n'en savent pas plus sur cet étrange objet apparu si soudainement, à part qu'il émet une radiation bien particulière qui, si elle n'est pas dangereuse, n'en reste pas moins mystérieuse et inquiétante. Rapidement, Batman est attaqué chez lui par le Néga-Flash, alias Professeur Zoom, qui s'empare du badge et utilise sa trace radioactive pour remonter le chemin de celui ou celle qui l'a déplacé à travers le temps et l'espace, dans le but de lui voler ses pouvoirs quasi-divins et de détruire à jamais la vie de Flash, qui arrive un rien trop tard sur les lieux après le dur combat mené par Batman pour retarder le vilain. Au pied du mur, Flash décide de ressortir de sa réserve le tapis roulant cosmique lui permettant en canalisant ses pouvoirs et sa vitesse de voyager dans le temps. Depuis Flashpoint, le bolide n'avait pas réutilisé l'engin et l'avait confiné dans une réserve de la Ligue de Justice, mais aujourd'hui il est temps d'affronter ses démons et de tenter le tout pour le tout. Accompagné par Batman Flash parvient à utiliser le tapis pour remonter la trace de Zoom où qu'il soit allé, car ils l'ont tous deux vu réapparaître dans la Batcave et y mourir brutalement après une rencontre hypothétique avec ''Dieu'', selon ses derniers mots. Ils arrivent alors dans l'univers du Flashpoint, où la situation est dramatiquement aggravée depuis le dernier passage de Flash. L'occasion pour Bruce de faire la connaissance de son père en tant que Batman et de recueillir ses dernières volontés avant que son monde ne s'efface à jamais suite aux manœuvres de Zoom. Ayant presque rattrapé le vilain, les deux héros tentent de le mettre en garde mais rien n'y fait et le Néga-Flash rencontre malgré tout son inéluctable destinée.
Dix ans. Après toute cette histoire et les dernières révélations qu'ils ont pu tirer du monde de Flashpoint avant sa disparition, Batman et Flash en sont arrivés à la conclusion que quelqu'un, quelque part dans le vaste univers, a gommé presque dix ans de la vie de tous, comme on efface un dessin ou une ligne dans un livre. Pourquoi ? Qui ? Des questions qui restent encore en suspend mais qui devraient bientôt finir par trouver une réponse, quelle qu'elle soit... et alors que deux univers brisés sont sur le point de se rencontrer, une autre question demeure : nos héros seront-ils de taille face à ce qu'ils auront à affronter prochainement ? L'horloge de l'Apocalypse se met alors à tourner...

Et voilà on avance un peu plus dans le grand mystère de l'ère DC Rebirth avec ici de nouvelles révélations sur la présence du fameux badge du Comédien dans l'univers de nos héros de la Ligue de Justice. Urban fait très bien les choses avec cet album, qui comporte plusieurs notes éditoriales afin d'aider le jeune public à se repérer dans toute cette affaire et d'identifier les pistes possibles ainsi que de suivre l'évolution des personnages principaux. Une enquête en tandem de Batman et Flash qui ne trouve pas encore sa résolution mais qui chemine doucement vers un événement à venir, dont vous découvrirez d'ailleurs les six premières pages à la fin de l'album en avant-première, en noir et blanc et traduites s'il vous plaît. Très bonne lecture donc, simple à suivre, elle ravira autant les connaisseurs que les néophytes qui s'amuseront à théoriser en attendant l'heure de la grande révélation et surtout de la grande confrontation. Les dessins sont très bons et dynamiques, les artistes donnent tout ce qu'ils ont pour satisfaire les auteurs et la portée de leur récit, merci donc à toute l'équipe !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 27 août 2018

Green Lantern tome 4 - Le Premier Lantern (Urban Comics - Février 2015)


L'affrontement final est sur le point de commencer. Volthoom, le Premier Lantern, est libéré de sa prison éternelle et entreprend de collecter tous les pouvoirs du spectre émotionnel afin de renforcer sa puissance et de modifier à jamais la réalité, dans le but de répandre la souffrance dans le cœur de chacun. Nul ne semble en mesure de l'arrêter, même si Guy Gardner parvient à l'entraver temporairement en réunissant les différents Corps autour d'un assaut frontal des plus risqués. Sinestro et Hal Jordan sont piégés dans la zone morte, à l'intérieur de l'anneau noir de Black Hand. Si Sinestro parvient à s'en extirper avec l'aide involontaire de Simon Baz, le nouveau Green Lantern de la Terre, Hal reste piégé et ne voit plus d'autre solution pour s'en sortir que de mourir à son tour, afin de remporter l'anneau noir à son tour. Un pari risqué qui pourrait bien renverser l'équilibre des forces, quand Hal revient soudain à la vie et prend la décision de libérer Nekron de sa geôle...
Pendant ce temps, les Gardiens de l'univers tentent de résister sur Oa mais se retrouvent pour la première fois depuis des millénaires à la merci de leurs sentiments qu'ils avaient renié depuis si longtemps. Impuissants et vaincus, ils n'ont d'autre choix que de laisser Sinestro obtenir vengeance pour la destruction de Korugar, mais même sa hargne et sa douleur ne seront pas suffisantes pour terrasser Volthoom qui se renforce à chaque nouveau combat. Au bord du désespoir, au bord de l'abandon, c'est là que surgit soudain Hal Jordan et sa nouvelle armée, et qui d'un coup décisif parvient à remporter la victoire, mais à quel prix... Sinestro, devenu l'hôte de Parallax, a décimé les Gardiens. Il ne reste que ceux qui avaient été bannis par les autres pour avoir refusé de renier leurs émotions, et qui désormais doivent prendre la relève sur une Oa dévastée et protéger un univers douloureusement affecté.
Enfin, découvrez l'avenir de chacun des principaux personnages de la série dans le grand livre d'Oa, retraçant l'existence de tous les Green Lanterns passés présents et futurs. La grande histoire débutée en 2003 se termine ici... ou bien n'est-ce encore que le commencement ?

Et voilà pour le dernier tome des New52 chez nous de la série Green Lantern. Un final émouvant, avec un ennemi pas forcément très convaincant mais assez sérieux pour unir à nouveau tous les Corps de nos héros face à lui. Hal est évidemment la vedette, et sa relation avec Sinestro explore de nouveaux chemins insoupçonnés qui raviront certainement les fans de la première heure. Les petites visions de l'avenir de chacun sont une belle conclusion pour Geoff Johns, mais avec l'ère DC Rebirth que nous vivons à présent elles sont un peu caduques... qu'à cela ne tienne, ça restera un bon moment et une des meilleures fins que nous avons vu voir jusque là. Les artistes une fois de plus se dépassent à chaque nouvel épisode, le dessin est magistral et puissant, le scénario de même. Je ne peux pas citer tout le monde dans les libellés de l'article alors les voici ici : merci à Geoff Johns, Tony Bedard, Doug Mahnke, Szymon Kudranski, Ardian Syaf, Andres Guinaldo, Ethan Van Sciver, Patrick Gleason, Aaron Kuder, Jerry Ordway, Cully Hamner, Ivan Reis, Dan Jurgens, Phil Jimenez, et tous les encreurs et coloristes qui ont participé à cette grande aventure !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

vendredi 24 août 2018

La V.O. du vendredi n°108 : Red Hood and the Outlaws tome 2 - The Starfire (DC Comics - Août 2013)


Alors qu'il vient de se débarrasser d'une ennemie plus que tenace, Suzie Sue, Jason Todd s'apprête à vivre un rendez-vous galant des plus agréables avec une nouvelle rencontre faite sur Internet, quand lui et ses deux équipiers sont soudain téléportés à bord d'un vaisseau spatial extraterrestre faisant route vers la lointaine planète de Tamaran, monde natal de Koriand'r. Le vaisseau, le H.M.S. Starfire, et son équipage appartiennent tous deux à la princesse-esclave échouée sur Terre et ayant repris le nom de Starfire en l'honneur de ses anciens compagnons d'armes. Elle décide alors de révéler à Jason et à Roy ses origines et les circonstances de son arrivée sur Terre... alors qu'elle vivait heureuse sur son monde, Tamaran, une invasion ennemie obligea sa grande sœur Komand'r à signer un traité de paix avec comme prix la liberté de Kory, emmenée sur le monde ennemi comme esclave avec beaucoup d'autres infortunés. Là-bas, elle développa ses pouvoirs et ses aptitudes guerrières et se fit rapidement un nom en prenant la tête d'une révolte qui permis plus tard de libérer sa planète natale et de ramener la paix, mais au prix de la confiance qu'elle avait en sa sœur. Elle demanda alors à son équipage de la laisser partir pour une planète lointaine où elle pourrait recentrer sa vie, et ce fut sur Terre qu'elle trouva finalement le bonheur qu'elle n'espérait plus. Désormais, le peuple de Tamaran a une fois encore besoin de sa princesse guerrière pour le sauver d'un terrible danger quand une dangereuse race d'aliens décide de l'envahir et de le réduire à l'état de couveuses pour leurs larves, dans le but d'augmenter leurs pouvoirs et de devenir assez puissants pour défier même les Green Lanterns ! Kory veut bien sûr aider les siens mais elle doit aussi penser à protéger ses nouveaux amis Terriens, mais Red Hood et Arsenal ont déjà pris leur décision : ils restent à ses côtés pour se battre ! L'avenir de Tamaran est désormais entre leurs mains, et la bataille sera aussi rude qu'explosive !
Une fois de retour sur Terre cependant, de bien mauvaises nouvelles attendent nos ''héros''... Superman vient leur demander de l'aide dans une sombre affaire de complot extraterrestre, et Jason quant à lui se retrouve à Gotham aux prises avec une vieille connaissance qui entreprend de détruire sa vie... le deuil de la famille commence !

Ce second tome explore les origines et l'histoire secrète de Starfire, Koriand'r. Elle montre ici un caractère bien trempé et un tempérament guerrier et pragmatique qui contraste avec la chaleur dont elle a fait preuve précédemment, mais heureusement elle reste guidée par de bonnes intentions. Avec un passif comme le sien elle aurait pu très mal tourner mais elle reste profondément bonne et n'hésite pas à demander de l'aide quand elle en a vraiment besoin. Les autres personnages gravitent autour d'elle au sein de ce récit de guerre cosmique, avec Roy/Arsenal en vedette dans plusieurs scènes très bien trouvées. L'action ne manque pas et le dessin très détaillé et soigné de Kenneth Rocarfort fait des merveilles avec les décors et tenues imaginées par les artistes ! Bien sûr, le personnage central de ce trio sera bien vite de retour au cœur de l'intrigue puisque le troisième tome lui sera consacré dans le cadre du cross-over Le deuil de la famille pour toutes les séries Batman. Retrouvez donc très prochainement la suite de cette chronique pour savoir ce qu'il advient de Red Hood et de ses compagnons d'infortune !

mercredi 22 août 2018

Green Lantern tome 3 - La Troisième Armée (Urban Comics - Août 2014)


Hal Jordan est mort. Ainsi que Sinestro. Disparus tous deux dans la dimension connue sous le nom de zone morte, par delà les pouvoirs de l'anneau noir de Black Hand. Mais avant de périr au combat, ils ont eu le temps de fusionner leurs anneaux pour n'en faire plus qu'un et l'envoyer à la recherche d'un nouvel élu sur Terre. Cet élu, c'est Simon Baz. Américain. Arabe. Considéré comme un traître et un terroriste après une sombre histoire de vol de voiture et de pose de bombe. Innocent, mais reconnu coupable par tous. Tous sauf l'anneau, qui le choisit et fait de lui le nouveau Green Lantern ! Avec l'aide d'un agent du F.B.I. particulièrement sensible à sa condition, Simon parvient à s'échapper du piège qui lui a été tendu et apprend petit à petit à connaître les pouvoirs de l'anneau des Green Lanterns, même s'il a un peu de mal à comprendre la portée de ses nouveaux devoirs. Il parvient cependant à repousser les limites de l'anneau à un point que certains n'auraient jamais oser imaginer. Alors qu'il vient de retrouver la trace de Guy Gardner, qui a été déchu de son statu de Green Lantern suite aux machinations des Gardiens, Simon entre de plein pied dans le complot qui vise à anéantir toute forme de libre-arbitre et de volonté au sein de l'univers, en créant la terrible Troisième Armée, une horde de créatures soumises et capables d'assimiler n'importe quel organisme vivant. Les derniers Green Lanterns se réunissent sur Oa pour un ultime combat face aux Gardiens, la charge menée par Guy Gardner, et ce pendant que la Troisième Armée se rassemble pour les éradiquer jusqu'au dernier. Poussés dans leurs derniers retranchements par cette résistance inattendue, les Gardiens puisent bien trop de puissance dans la matrice retenant prisonnier le Premier Lantern, qui vole alors en éclats et libère ce fléau de l'univers que rien ne saurait arrêter...

Et voilà pour le troisième et avant-dernier tome des aventures de Green Lantern chez Urban Comics, du moins pour l'époque pas si lointaine des New52. Ce qui devait arriver finit par arriver, les Lanterns de tous les Corps face aux Gardiens et à leur folie conquérante, eux-mêmes dépassés par la puissance qu'ils tentent de maîtriser. Geoff Johns est toujours le grand architecte de cette épopée cosmique, et il est rejoint ici par Peter J. Tomasi qui avait déjà officié sur Brightest Day notamment. Le résultat n'est pas forcément des plus clairs ou faciles à assimiler mais la lecture est tout de même aisée, grandement aidée par des dessins magnifiques et vibrants d'énergie et d'émotions. Les artistes se préparent à dire au-revoir à l'univers de Green Lantern dans un superbe éclat de force, et les lecteurs en auront pour leur argent ! Rendez-vous prochainement pour la suite et fin de la saga !
En parlant du nouveau Green Lantern, d'ailleurs... ses origines comme sa situation sociale ne sont pas le fruit du hasard ou d'une mode soudaine. La série Green Lantern s'est toujours efforcée de parler des situations difficiles rencontrées dans la vie par certains parias, et il est assez logique que les problèmes de Simon liés au racisme et à la peur dont il est victime dans une Amérique puritaine et autoritaire soient ici mis en avant de cette façon. Simon Baz est certes tout nouveau, mais il a clairement mérité son anneau et il nous prouve sans l'ombre d'un doute que le meilleur peut surgir de n'importe où, y compris là où on ne l'attend plus.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 21 août 2018

Green Lantern tome 2 - La vengeance de Black Hand (Urban Comics - Mai 2013)


Sinestro est revenu chercher Hal Jordan sur Terre pour une nouvelle mission, tenter d'empêcher les Gardiens de détruire le Corps des Green Lanterns. Mais à peine a-t-il révélé son but que Sinestro est enlevé par les membres de la tribu Indigo, qui veulent à tout prix en faire l'un des leurs et lui faire connaître la rédemption. Car la force Indigo, celle de la Compassion, est capable de changer l'esprit de n'importe quel être, même du plus mauvais. Ainsi, Hal découvre qu'il y a au sein de ce Corps spécial beaucoup d'anciens ennemis d'Abin Sur, ou certains des siens comme Black Hand...
Parvenant enfin à se libérer et à se mettre à la recherche de Sinestro, Hal tombe sur le créateur de l'Indigo qui lui raconte alors son histoire, la sienne et celle d'Abin Sur ainsi que la vérité sur les projets futurs des Gardiens. Hal obtient après moult affrontements que Sinestro lui soit rendu, en inversant le lien qui les unissait jusque là. Désormais c'est Hal qui se trouve aux commandes, et il va profiter de l'énergie Indigo pour contrer les desseins des Gardiens... mais avant cela il lui faudra retrouver la trace de Black Hand, qui s'est échappé et est redevenu un Black Lantern capable de ramener les morts à la ''vie''. Entouré par une armée de cadavres et par sa propre famille, William Hand s'apprête à se lancer à la conquête de la Terre entière, mais heureusement Hal et Sinestro parviennent à le retrouver à temps et à l'empêcher de nuire. Mais c'est alors que les Gardiens apparaissent et permettent à Black Hand de retrouver l'ensemble de sa puissance et de terrasser ses deux adversaires, qui n'ont d'autre choix que d'unir une dernière fois leurs forces pour sacrifier jusqu'à leur vie... et alors que les deux champions sont déclarés morts pour de bon, les Gardiens obtiennent enfin la toute-puissance qu'ils recherchaient auprès du Premier Lantern, créature scellée depuis des temps immémoriaux, et entreprennent alors de créer leur Troisième Armée pour détruire toute trace de volonté et de libre arbitre dans l'univers...

Voilà pour ce second tome des aventures de Hal et Sinestro, qui prennent techniquement fin ici-même avec la mort des deux personnages autrefois ennemis et désormais alliés de circonstances. Mais sont-ils vraiment morts ? Vous le saurez plus tard avec la lecture prochaine des tomes 3 et 4 de la série, toujours scénarisée par Geoff Johns et dessinée avec brio par Doug Mahnke, accompagné cette fois-ci d'artistes de talent comme par exemple un certain Ethan Van Sciver... accrochez-vous bien car ce tome assez complet et complexe n'est que le commencement de la fin !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 20 août 2018

Green Lantern tome 1 - Sinestro (Urban Comics - Mai 2012)


Hal Jordan n'est plus Green Lantern. Renié par le Corps et les Gardiens après les avoir défendu face à un danger des plus périlleux, il est désormais coincé sur Terre et sans pouvoirs, tentant tant bien que mal de renouer une relation tendue avec Carol Ferris. Mais tandis que Hal éprouve des difficultés à s'habituer à cette nouvelle vie bien triste, les Gardiens sur Oa décident de réintégrer au sein du Corps une vieille connaissance... Sinestro redevient un Green Lantern ! Et sa première décision est de se rendre sur Terre pour proposer un marché à Hal : faire de lui son assistant et lui rendre ses pouvoirs, pour qu'il l'aide à vaincre les membres du Sinestro Corps encore présents dans l'univers et principalement sur Korugar, ancienne planète de Sinestro, où ils massacrent la population à tour de bras. Après bien des hésitations Hal finit par accepter, n'ayant pas vraiment le choix. Quittant la Terre après un dernier acte d'héroïsme, nos deux Green Lanterns se rendent sur Korugar et s'apprêtent à affronter leurs nombreux ennemis, quitte à ne pas en revenir. La population de Korugar acceptera-t-elle d'être sauvée par celui qu'elle a autrefois renié ? Hal parviendra-t-il à mettre ses doutes de côté et à faire confiance à son nouveau partenaire ? D'autant qu'une fois de plus, Sinestro ne donne pas toutes les informations et semble dissimuler encore quelques secrets... et pendant ce temps, les Gardiens complotent dans leur coin pour remplacer les Green Lanterns !

Premier tome des aventures de Hal Jordan et Sinestro, duo improbable que l'on a tous rêvé de voir en action depuis les premières heures de formation de Hal en tant que Green Lantern ! Le début des New52 nous permet donc grâce à Geoff Johns, fin connaisseur du personnage et de son univers, de vivre ce petit miracle et d'assister au retour de notre chevalier d'émeraude préféré ! Le scénario est simple mais pas simpliste, il se laisse suivre tranquillement et reste fluide, et les dessins de Doug Mahnke parviennent sans aucun mal à nous entraîner dans ces nouvelles péripéties cosmiques. Bien sûr, comme toujours avec Sinestro, rien n'est jamais vraiment fini et tout n'est pas à prendre au pied de la lettre... la suite très bientôt !

Petite note : le spectre de Pandora dans le premier chapitre, un plaisir du tout début des New52 que j'avais presque oublié. Il s'agit d'un personnage fantomatique qui apparaît uniquement dans les premiers chapitres de chaque série DC de l'époque, à vous de le trouver dans cet album si ce n'est déjà fait !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

samedi 18 août 2018

Flashpoint (Urban Comics - Novembre 2013)


Le monde tel qu'on le connaît a changé du tout au tout. Barry Allen, membre de la police scientifique de Central City, se retrouve soudainement plongé dans une réalité où il ne possède plus les incroyables pouvoirs qui ont fait de lui le Flash, et où une guerre sans merci fait rage entre les Amazones et les Atlantes menés par Wonder Woman et Aquaman. L'Europe est déjà tombée, et le reste du monde menace de la rejoindre alors que les derniers super-humains de la Terre ne se décident pas à se rassembler pour contrer la menace. Les forces armées se rassemblent, Cyborg tentant de faire entendre raison à ses semblables, et Barry parvient à rentrer en contact avec le Batman de ce monde, qui n'est autre que le Dr. Thomas Wayne ayant vu son fils Bruce assassiné à sa place le fameux soir fatidique. Barry réussit de justesse à convaincre ce Batman extrême de croire à son histoire et de l'aider à regagner ses pouvoirs en reproduisant l'expérience qui les lui a accordé, mais sans résultat autre qu'une brûlure presque fatale. Et alors que le temps passe et que les souvenirs de Flash de l'ancien monde se morcellent peu à peu, il lui apparaît clairement que la seule personne responsable de tout ce cauchemar n'est autre que le Néga-Flash, Zoom. Ayant réussi à remonter le temps une fois de plus grâce à ses pouvoirs, Zoom est parvenu à modifier l'histoire de chacun des membres de la Ligue de Justice afin que Flash ne puisse plus bénéficier de leur soutien dans cette nouvelle et terrible épreuve. Tenant enfin le véritable Flash à sa merci, Zoom s'apprête à savourer une victoire inéluctable alors que le monde va être englouti par la guerre des super-humains... mais au dernier moment, une étincelle d'espoir survient et le Flash renaît enfin de ses cendres, prêt à tout pour empêcher l'altération temporelle. Mais alors qu'il vient de vaincre Zoom pour de bon, Barry se retrouve confronté à une vérité brutale qui manque de le terrasser. Et si, depuis le début, tout était de sa seule faute ?

Flashpoint c'est la fin de l'ère Classique de l'éditeur DC, et la porte d'entrée vers l'ère des New52 avec laquelle beaucoup de lecteurs actuels ont débuté lorsque Urban Comics est entré sur le marché en France pour nous la proposer. Geoff Johns, scénariste aux multiples casquettes, parvient à bouleverser tout un univers en quelques pages à peine grâce à un personnage qu'il connaît bien, Flash, puisqu'il a écrit ses aventures durant un bon moment. Conscient des paradoxes et autres altérations temporelles que les pouvoirs de Barry Allen peuvent provoquer, ou alors ceux de son double maléfique, l'auteur nous livre ici une vision cataclysmique d'un monde au bord de l'explosion et où tout a été déformé comme un reflet dans un miroir brisé. Barry Allen est seul contre tous, isolé et sans pouvoirs, avec seulement la certitude de ne pas appartenir à ce monde-là et le devoir de le prouver une fois pour toutes en rétablissant la vérité. Mais ce qu'il va advenir de l'univers DC, vous le savez désormais aussi bien que moi et que lui, c'est un nouveau départ pour une nouvelle ère, les New52, qui redéfinissent clairement les origines et aventures de nos héros favoris au sein d'une toute nouvelle continuité. Continuité qui vient de prendre fin il y a peu avec l'apparition de l'ère Rebirth, nouveau point de départ calquant ses pas sur ceux des New52 pour rameuter le plus de lecteurs possible de toutes les époques et de tous les âges. Pour moi, vous parler de Flashpoint et avant ça de Brightest Day, c'était un passage obligé pour rendre hommage à l'ancien univers DC Classique avec lequel ma génération a pu grandir et s'émerveiller, tant en lectures qu'à la télé. Désormais, plus rien ne sera jamais plus comme avant... alors entrez sans hésiter dans DC Rebirth, et profitez bien du voyage en regardant de temps en temps en arrière pour vous rendre compte du chemin parcouru !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

jeudi 16 août 2018

Soul Eater - intégrale tomes 12 et 13 (Kurokawa - Juillet 2018)


L'attaque du château maudit d'Arachnophobia est lancée ! Grâce aux informations données par Médusa, qui s'est constituée prisonnière auprès de Maître Shinigami afin de pouvoir négocier directement avec lui les termes de sa reddition, Shibusen forme bien vite une équipe de choc prête à tout pour en découdre avec les forces de la terrible sorcière Arachnée. Tandis que notre groupe de héros, mené par Médusa, va s'enfoncer dans la jungle Amazonienne à la recherche du fameux château et en évitant tous les systèmes de sécurité mis en place ainsi que les créatures mutantes liées aux expériences de l'organisation criminelle, Shinigami prépare quant à lui un plan d'urgence au cas où les choses tourneraient mal. Cette fois c'est décidé c'est bel et bien l'assaut final sur le château d'Arachnée et il n'est pas question de laisser quiconque se soustraire à la justice divine ! Dans le château lui-même, notre équipe se retrouve bien vite séparée en plusieurs petits groupes avec chacun une mission bien précise. Il faut en effet détruire les 8 artefacts dissimulés dans les tours du château afin d'ouvrir la chambre de la veuve noire, dans laquelle repose Arachnée alors qu'elle s'efforce d'augmenter ses pouvoirs magiques. Nos jeunes héros menés par Médusa vont donc évoluer loin les uns des autres pour trouver ces artefacts, pendant que dehors l'assaut officiel est lancé par Black Star enfin de retour armé de Tsubaki et de nouvelles techniques fulgurantes ! Face à lui pour leur troisième et sans doute dernière confrontation, Mifune et ses sabres infinis. Qui sortira vainqueur d'un tel duel ? A l'intérieur aussi les combats font rage, Ox affronte quant à lui sa chère Kim qui n'est plus elle-même depuis qu'elle a été soumise au démodulateur d'éthique d'Arachnophobia. Désormais sans scrupules ni remords, Kim met toute sa puissance dans la balance pour tuer Ox et ses partenaires, mais ceux-ci comptent bien en finir rapidement et la ramener vivante à Shibusen ! Quant à Kid et ses deux armes Liz et Patty, ils affrontent le terrible Mosquito dans la tour numéro 8, avec l'aide inattendue de Free qui se retrouve là par hasard. Le fils du dieu de la Mort allié au pouvoir de l’œil du Diable... Mosquito a-t-il la moindre chance cette fois ? Il se pourrait bien que le vieil homme dissimule encore un nouveau tour en réserve pour ses adversaires du moment...

Sixième volume de cette édition intégrale reliée, et beaucoup d'action et de peps une fois encore dans cette histoire !! A partir de là le récit diffère de celui de l'anime, que j'avais suivi à l'époque plutôt que le manga, donc c'est avec joie que je découvre cette trame-ci et tous ses rebondissements ! Qui l'emportera entre les forces de Shibusen et celles d'Arachnophobia ? Médusa va-t-elle trahir ses nouveaux alliés de circonstances dès qu'elle en aura la possibilité ? Kid va-t-il réussir à vaincre Mosquito, comme Black Star face à Mifune ? Le dessin s'améliore et se complexifie de plus en plus, c'est un vrai plongeon dans une vague d'énergie sans pareille qui fait vraiment plaisir ! Lire Soul Eater c'est s'attendre à l'inattendu, tout peut partir en vrille d'un instant à l'autre et même les moments les plus forts et émouvants peuvent être atteints par cette légèreté nonchalante propre à l'auteur et à ses assistants tous plus délurés les uns que les autres. Un manga de qualité qui se savoure d'autant mieux à présent que l'on en a une double ration à chaque nouveau tome de cette édition reliée, beau travail de la part de Kurokawa !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mercredi 15 août 2018

Brightest Day tome 3 - Le retour du héros (Urban Comics - Octobre 2013)


Nous y sommes. Boston Brand poursuit sa quête du héros de la Terre qui défendra l'entité de la Vie à sa place, et les différentes missions de chacun des ramenés à la vie commencent à se croiser et à prendre fin. Aquaman affronte les hordes furieuses de Xébel afin de protéger les habitants de la surface, et son sacrifice sera un élément essentiel du plan de la White Lantern. De son côté le Limier Martien parvient à s'arracher à l'hypnose de D'Kay et se sacrifie lui aussi afin de sauver le monde de cette folie homicide. Firestorm retrouve la White Lantern qui avait été dérobée par Deathstorm et parvient à la soustraire au terrible Anti-Monitor, tout en réussissant à vaincre son ennemi mais sans pouvoir sauver son mentor... Enfin, les deux amants maudits Hawkman et Hawkgirl se retrouvent sur la planète Zamaron, berceau de l'entité de l'Amour, pour y confronter leur ennemie jurée qui fusionne avec le Prédateur afin de devenir plus puissante que jamais. De retour sur Terre après cette victoire arrachée de justesse, les deux héros goûtent enfin à une vie tranquille... l'espace de quelques secondes du moins, avant d'être désintégrés par la White Lantern qui poursuit toujours son but mystérieux.
Aquaman... le Limier Martien... Firestorm... Hawkman et Hawkgirl... quatre facettes d'un plan supérieur qui commence à prendre forme tandis que Deadman finit par remplir également sa part du contrat passé avec la White Lantern pour son retour à la vie. Au cœur de la forêt de Star City, la bataille fait désormais rage entre les forces qui s'opposent, et il est temps à présent que le héros de la Terre s'éveille et vienne défendre la Vie contre tout danger...
En bonus, un épilogue en trois chapitres qui verra John Constantine contacter Batman et Superman afin d'échapper à la malédiction lancée sur lui par la Créature du Marais.

Et bien voilà nous y sommes donc, le troisième et dernier tome de la saga Brightest Day de DC sous l'ère Classique. Que dire à part que c'était vraiment génial à suivre ? La lecture est aisée, on ne se perd pas trop parmi la multitude de personnages et de missions différentes, et les dessins sont toujours au top quel que soit l'artiste aux crayons. Un vrai travail d'équipe qui aura réussi à emballer le public durant un long moment, une œuvre profondément pleine d'espoir et de promesses... reste à savoir si elles seront tenues par la suite. Juste un petit bémol personnel, je regrette le choix de la couverture de ce tome, qui vous spoile complètement la résolution de l'histoire principale. C'est dommage, surtout quand l'arrivée de ce personnage devait être la grande surprise du moment, mais bon c'est vrai qu'elle en jette et on préserve ainsi le plaisir de découvrir les couvertures alternatives en fin d'album. Désormais tout est possible... à très vite pour la suite !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 14 août 2018

Brightest Day tome 2 - Destins croisés (Urban Comics - Août 2013)


Les douze héros et vilains ramenés à la vie par la White Lantern poursuivent leur chemin et rencontrent peu à peu leur destin...
Deadman est à la recherche de celui qui portera l'anneau blanc des White Lanterns pour de bon et le remplacera comme sauveur de l'entité de la Vie elle-même. Mais cette tâche est des plus compliquées car le temps presse et personne ne semble correspondre au profil recherché, du moins jusqu'au retour de Batman des tréfonds du Temps... Boston Brand va alors faire l'expérience d'une nouvelle mort, d'une nouvelle vie, et comprendre que sa mission va bien au-delà de ce qu'il imaginait jusqu'à présent. Aidé par la Colombe, il va alors reprendre sa route et tout faire pour découvrir le véritable héros appelé par la lumière blanche.
Pendant ce temps, Hawkman et Hawkgirl sont toujours coincés dans l'univers parallèle de Hawkworld, séparés l'un de l'autre, et découvrent alors chacun de son côté que ce monde regorge de Métal N et d'êtres mi-hommes mi-bêtes en guerre constante les uns contre les autres, suivant la volonté de la reine des Faucons, qui n'est autre que la mère de la première incarnation de Hawkgirl à travers le Temps, durant l'Egypte Antique. Aidée par Hath-Set, cette femme diabolique et avide de pouvoir tente de recréer un portail entre les mondes pour rejoindre l'univers connu et en devenir la souveraine absolue. Pour cela, elle a besoin des corps et des cœurs des deux amants maudits, qui ne vont pas se laisser faire mais qui se heurteront à une fatalité inhumaine...
De son côté, le Limier Martien a enfin découvert avec l'aide de sa ''nièce'' Miss Martienne que l'auteur des troubles et des crimes sur lesquels il enquête depuis peu se trouve non pas sur Terre comme il le pensait au départ, au cœur de la forêt nouvelle de Star City protégée par Green Arrow... mais sur Mars, où la vie semble renaître à mesure qu'elle s’éteint sur Terre. Là-bas, sur la planète rouge, J'onn va découvrir qu'il existe une autre rescapée du génocide auquel il a échappé de justesse, et que cette criminelle sanguinaire désire s'unir à lui pour refonder la vie sur Mars, à n'importe quel prix. Au cœur de sa propre prison mentale, J'onn s'imagine un monde regorgeant de vie et une paix durable pour tous, avant qu'une série d'assassinats ne vienne le tirer de ses rêveries et ne lui révèle l'horrible vérité qu'il cherchait à fuir...
Aquaman quant à lui a fort à faire avec son ennemi juré Black Manta, qui révèle alors avoir un fils dissimulé quelque part dans le monde de la surface, un fils né de son union avec une Xébel nommée Sirène, la propre sœur de Méra. Arthur affronte son ennemi pour sauver la vie des parents adoptifs de cet adolescent qui découvre tout juste ses pouvoirs et qui refuse d'endosser une telle responsabilité, mais qui devra malheureusement ouvrir les yeux sur son héritage et sur ce qu'il peut faire pour l'effacer ou bien l'ancrer dans la réalité. Avec l'aide d'Aquaman, le jeune Jackson va alors comprendre qu'il peut changer l'avenir et ne pas devenir l'arme que son véritable père souhaite qu'il soit... mais à quel prix ?
Enfin, Ronnie et Jason qui forment ensemble la matrice Firestorm, l'être le plus puissant de l'univers, doivent surmonter leurs différents sous peine de détruire tout ce qui existe dans une réaction en chaîne cataclysmique. Mais pour l'heure ils sont surtout aux trousses d'un nouvel et terrible ennemi, Deathstorm, une version négative de leur propre matrice qui a corrompu la White Lantern et l'emmène retrouver un vieil adversaire de la Vie elle-même, en levant une armée de morts-vivants sur son passage et en torturant mentalement les deux êtres les plus proches de Jason et Ronnie afin de faire souffrir davantage le duo et d'empêcher leur fusion parfaite. Le temps est désormais compté pour Firestorm, qui détient le sort de l'univers entre ses mains...

Second tome, et plusieurs grosses révélations sur chaque histoire ! Elles sont toutes aussi passionnantes les unes que les autres, même si j'ai une nette préférence pour celles d'Aquaman et du Limier Martien qui sont réellement parmi les plus belles et douloureuses que j'ai pu lire et admirer jusque là. Admirer, c'est le mot, car les dessinateurs ne chôment pas et livrent le meilleur de leurs capacités pour porter un récit aux multiples ramifications qui glissent tout doucement vers une fin ardemment attendue et désirée... que réserve encore le destin à ces héros brisés qui renaissent une seconde fois ? Qui sera l’Élu tant recherché de la White Lantern et qui pourra rétablir le grand équilibre cosmique une fois pour toutes ? Chacun poursuit sa propre mission sans en avoir vraiment conscience, et tout converge petit à petit vers une résolution des plus complexes et cependant claires. A très vite pour le troisième et dernier tome de cette magnifique saga !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 13 août 2018

Brightest Day tome 1 - Secondes chances (Urban Comics - Juin 2013)


La Vie est apparue sur Terre... et aujourd'hui, elle est en grand danger. Après les tragiques et bouleversants événements de la Nuit Noire, l'entité de la Vie a ressuscité douze personnes exceptionnelles à plus d'un titre, héros comme vilains. Ces douze élus vont tout d'abord avoir un peu de temps pour reprendre leurs esprits et se faire à cette nouvelle existence mortelle qui leur est offerte, mais très vite l'enjeu cosmique de leur retour se fait sentir. Les douze ont une mission, chacun la sienne et chacun dans un but bien personnel mais qui pourrait servir un grand tout, un dessein bien plus grand que ce que chacun peut imaginer... La Vie se cherche un nouvel Élu, un héros pour la défendre face au mal et à la Mort qui menace toujours depuis sa sombre prison. Aquaman, le Limier Martien, Deadman, Captain Boomerang, Firestorm, Hawkman et Hawkgirl, le Faucon et la Colombe, Néga-Flash et d'autres encore... tous ont désormais une mission à accomplir s'ils veulent que cette nouvelle vie leur soit définitivement accordée. Ils sont en sursis, ne savent pas à quoi ou à qui ils vont servir, ni ce qu'ils doivent faire exactement, mais leur temps est désormais compté et ils devront découvrir la raison de tout ceci avant qu'il ne soit trop tard pour eux comme pour le reste du monde, voir de l'univers...

Et voilà ça y est j'ai enfin franchi le pas, après 5 ans dans mes réserves j'ai enfin décidé de tirer les trois tomes de Brightest Day de mes coffres pour les lire et vous les chroniquer ici. Et bien m'en a pris puisque cette lecture du premier tome est vraiment vivifiante, c'est le mot je crois ! Retrouver tous ces personnages, héros comme vilains, et suivre leur nouvelle évolution dans cette nouvelle vie a de quoi faire remonter des souvenirs nostalgiques de leurs meilleures heures, l'Âge d'Argent pour certains... ce qui est sûr, c'est que cela fait aussi du bien de voir que les héros principaux de DC sont ici mis de côté au profit de ceux qui reviennent d'un long voyage dont on ne revient en général pas du tout. Les auteurs donnent le meilleur de leurs capacités, scénaristes comme dessinateurs, et on a droit ici avec ce premier tome au top de ce que l'on pouvait trouver à l'époque dans l'écurie de l'éditeur, pour notre plus grand plaisir ! Ce tome 1 est une sorte de grande introduction à l'événement et il convient bien sûr de patienter un peu pour avoir la suite et connaître le sort de nos ressuscités, mais une chose est déjà sûre c'était un événement majeur de DC à marquer d'une pierre blanche ! Du moins avant que Flashpoint ne vienne tout perturber, mais ne vous inquiétez pas on va y arriver aussi en douceur, chaque chose en son temps. Pour le moment concentrons-nous sur Brightest Day et espérons que le jour le plus lumineux saura nous enchanter jusqu'au bout de son parcours !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mercredi 8 août 2018

Avengers - Ultron Forever (Panini Comics - Avril 2018)


Dans ce petit album de la collection ''Marvel Deluxe'', deux histoires indépendantes l'une de l'autre.

Dans un premier temps, au sein d'un futur apocalyptique où le terrible robot Ultron règne en maître absolu sur des armées de bio-esclaves, le Docteur Fatalis de cette époque parvient à réunir une formation inédite d'Avengers issus de plusieurs trames temporelles. Hulk, deux versions de Thor, la Veuve Noire, Vision, Iron Man, la nouvelle Captain America... ils ne se connaissent pas tous, mais ils connaissent la légende de chacun des grands noms qu'ils portent et choisissent alors d'unir leurs forces contre les redoutables légions d'Ultron afin de sauver le monde de sa domination impitoyable. Mais alors que les combats font rage et que l'ennemi semble sur le point d'être vaincu, une révélation de dernière minute va venir chambouler toute l'opération et augmenter la difficulté d'un cran supplémentaire pour nos héros, qui ne savent désormais plus que croire ni en qui avoir confiance. Si Ultron disparaît, est-ce vraiment pour un avenir meilleur ? Ou bien quelqu'un de mal intentionné en profitera-t-il pour s'emparer du pouvoir absolu si difficilement acquis ?

Dans un second temps, nous retrouvons le monde de Battleworld que nous connaissons bien depuis la période Secret Wars d'il y a quelques temps maintenant, qui changea à jamais l'univers Marvel tel que nous le connaissons. Au sein de ce monde brisé tenant tant bien que mal par la volonté d'un Fatalis quasi-divin, les histoires de plusieurs personnages ont été réécrites, mais les souvenirs de l'ancien temps demeurent néanmoins et certains commencent à émettre des doutes quant à la légitimité du pouvoir de Fatalis sur l'ensemble de ces territoires. Le dieu dément n'hésite donc pas un instant et profite de l'apparition de la nouvelle Captain Britain pour déclencher une catastrophe qui fera entrer en guerre deux nations ennemies et voisines, qui devront s'affronter jusqu'à ce qu'une l'emporte sur l'autre. A moins bien sûr que les héros présents dans chaque camp n'apprennent à oeuvrer ensemble pour un monde meilleur et ne laissent de côté leurs différents. En seront-ils capables, après toutes ces horreurs ?

Deux récits différents mais liés par un seul et même personnage, Fatalis, à deux époques et deux versions très différentes. Ici le thème principal est bien sûr l'existence de plusieurs plans de réalités simultanés, mais il s'agit avant tout de la plus basique des leçons qu'un super-héros se doit d'apprendre : l'union fait la force ! D'où qu'ils viennent, quelles que soient leurs origines et quoi qu'ils aient pu faire par le passé ou dans l'avenir, les plus grands héros de la Terre devront toujours s'unir pour affronter des menaces extrêmes et sauver le monde de la destruction la plus absolue. Al Ewing et Alan Davis nous servent ici deux histoires emblématiques de l'esprit Marvel de notre temps avec des personnages forts et variés, des combats épiques et des situations extrêmes dans des univers alternatifs où tout peut arriver ! Le dessin est plutôt bon, clair et assez chargé en action, bref un bon petit album de la belle collection Deluxe que l'on peut savourer n'importe quand pour pas très cher. Que demander de plus ?

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

mardi 7 août 2018

All-new Avengers tome 2 - La quête de Nova (Panini Comics - Avril 2018)


Les Avengers connaissent une période bien difficile... privés de financements autres que la maigre fortune restante de Tony Stark, ils sont soudain attaqués par Vision qui semble avoir des problèmes avec ses propres pouvoirs... avant que l'on ne réalise qu'il s'agit en réalité de la nouvelle Guêpe, fille de feu Hank Pym nouvellement arrivée aux États-Unis et désireuse de rencontrer son père, mais malheureusement pour elle il est trop tard pour cela. C'est donc tout naturellement qu'elle a rejoint la base d'opération des Avengers afin de se présenter à eux et d'en apprendre davantage sur son père. Mais hélas les plus grand héros de la Terre ont autre chose à faire dans l'immédiat, comme se rendre dans l'espace lointain afin de retrouver le père du jeune Nova, porté disparu mais qui serait potentiellement toujours en vie quelque part dans l'univers. Tandis que Jarvis emmène la fille de Pym, Nadia, avec lui pour rencontrer celle qui détient actuellement le nom de Guêpe officiel, les Avengers rencontrent un imprévu durant leur voyage cosmique et se retrouvent échoués sur une planète hostile avec bon nombre d'autres équipages à la dérive. Là, ils découvrent qu'ils sont les proies du terrible Annihilus, seigneur tout puissant de la Zone Négative, qui grâce aux bracelets cosmiques de Wonder Man peut désormais ouvrir un passage vers l'univers de matière et y capturer des esclaves dociles pour alimenter un terrible canon à étoile noire capable de détruire toute forme de matière d'un autre monde. En unissant leurs forces et leurs pouvoirs, ainsi que ceux des bracelets dont ils ont réussi à s'emparer, les Avengers parviennent de justesse à vaincre Annihilus en le privant de son canon destructeur et en refermant le passage vers la Zone Négative, mais pour combien de temps ? Et pendant ce temps sur Terre, Nadia est vite rattrapée par sa patrie d'origine qui lui demande des comptes pour la technologie qu'elle a dérobé...

Un second tome qui fait un peu vide il faut dire, dans le sens où tout arrive très rapidement sans vraiment laisser le temps au lecteur de réfléchir à ce qu'il vient de lire. Si la partie avec la nouvelle Guêpe est assez émouvante, elle est en revanche bien trop vite dépassée par le reste du récit, où Annihilus sert de grande menace sans être foncièrement convaincant. Peut-être qu'il ne s'agit là que d'une gigantesque introduction pour quelque chose de bien plus grand encore, mais pour l'heure avec ce qu'on a entre les mains on est forcé d'admettre que... c'est pas terrible. On en redemande bien sûr mais il apparaît que la série des Avengers est un peu trop décalée du reste de l'univers Marvel, comme s'ils étaient déconnectés de tout le reste une fois qu'on les retrouve ensemble, alors que les aventures séparées de chacun sont assez prenantes il faut dire. C'est dommage, mais pas de panique il suffit peut-être d'attendre le prochain tome pour se retrouver en phase avec ces héros un rien perdus.

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

lundi 6 août 2018

Super Sons tome 1 - Quand je serai grand (Urban Comics - Avril 2018)


Damian Wayne, alias Robin... Jonathan Kent, alias Superboy... les rejetons respectifs des deux plus grands et célèbres super-héros de leur monde. Si les pères ont fini par s'entendre et coopérer dans leurs aventures, c'est loin d'être le cas pour les deux jeunes hommes qui s'entendent plutôt comme chien et chat. Jon reproche à Damian d'être arrogant et inconscient, tandis que Damian reproche à Jon de n'être qu'une grande perche brutale et sans finesse. Mais ils seront néanmoins forcés de faire équipe pour arrêter un nouvel ennemi des plus dangereux, à savoir Kid Amazo ! Il s'agit d'un adolescent colérique ayant développé des pouvoirs après la contamination massive de la population de Metropolis par le virus Amazo (voir le tome 8 de Justice League version New52), et retenant sa famille en otage avec comme principal centre d'intérêt de les voir mourir chaque fois qu'il pique une crise. Alors avant que Kid Amazo ne décide de s'en prendre au reste du monde, Superboy et Robin, aidés par la petite sœur de leur ennemi, vont parvenir à le mettre hors d'état de nuire, avec un petit coup de pouce de Lex Luthor en personne ! Mais malgré ces hauts faits, les deux jeunes héros en herbe vont se retrouver punis chacun de son côté pour avoir enfreint plusieurs règles de la discrétion et de la sécurité de leurs familles respectives. L'occasion de se dire tout haut ce que chacun pense tout bas de l'autre, quitte à ce que ce soit explosif ! Mais au final, ces deux jeunes gens sont peut-être bien destinés à travailler ensemble et à s'entendre quoi qu'il arrive, à l'image de leur pères... ou à peu près.

Super Sons c'est donc la série des nouvelles aventures des fils de nos héros favoris, Batman et Superman, Damian et Jon, sous la plume de Peter J. Tomasi qui connaît bien les deux personnages et leurs univers privés. Le récit est rapide, vif, fluide aussi, tout s'enchaîne très rapidement et le lecteur est emporté dans le flot de ces péripéties sans vraiment s'y perdre puisque tout est clairement posé. Les dessins sont dynamiques, plein d'énergie et eux aussi très fluides finalement, ce qui permet donc à l'album de devenir un fantastique moment de lecture, passionnant et amusant, pour l'instant sans grandes conséquences sur le reste de l'univers DC mais qui sait, peut-être qu'un jour... un tome 2 est d'ores et déjà annoncé, que j'attends avec impatience ! Vous aussi, sautez le pas et donnez leur chance à ces deux survoltés qui ne manqueront pas de vous étonner !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !