samedi 5 janvier 2019

Batman - Knightfall tome 1 : La chute (Urban Comics - Juillet 2012)


Dans tous les coins sombres, des monstres attendent notre chute pour nous sauter dessus et nous détruire... cette règle, Batman lui-même n'y échappe pas. Venu de la sinistre prison de Santa Prisca, un nouvel et formidable adversaire se présente à Gotham pour venir à bout du Chevalier Noir. Son nom : Bane. Un fléau qui poursuivra le justicier jusqu'au bout afin de le briser tant physiquement que psychologiquement et prouver sa supériorité sur lui. Son plan : infiltrer les réseaux criminels de Gotham et littéralement déchaîner tout ce que la ville compte de malades et de dangereux psychopathes, afin de surcharger Batman et ses alliés et de laisser le Chevalier Noir éreinté, au bord du gouffre, le pousser toujours plus loin dans ses retranchements et dans ses limites avec une sauvage dextérité, une ardeur sans cesse renouvelée et une véritable fascination pour sa chute. Car Batman finira par chuter, pour Bane c'est un fait indéniable. Le temps de la Chauve-Souris est révolu, et Bane sera le grand vainqueur à la fin de l'histoire, laissant derrière lui un héros brisé et presque mourant, totalement épuisé et sans ressources aucune. Mais est-ce bien la fin, ou n'est-ce encore qu'un commencement ? Une nouvelle ère s'ouvre !

Sorti chez Urban durant sa première année d'existence, en 2012, ce gros tome rassemble les premiers épisodes de la saga Knightfall créée par Chuck Dixon et illustrée par les meilleurs talents de DC à l'époque, en 1993. Le principe est simple finalement : opposer Batman à un ennemi qu'il ne peut vaincre, qui le dépassera et qui l'écrasera, le brisera et le laissera pour mort. La lente chute du héros de la nuit est difficile à concevoir et pourtant c'est bien ce qui se passe sous nos yeux page après page, combat après combat, nuit après nuit. Des missions tout simplement épuisantes et des vilains totalement déchaînés, faisant de la ville un véritable Enfer tandis que Bane savoure son triomphe inéluctable et que Batman s'échine à combattre malgré tout un par un tous les malades en liberté, jusqu'à n'avoir plus aucune protection pour lui-même. On retiendra surtout l'association infernale du Joker et de l'Épouvantail, qui savent y faire pour noyer la ville et la municipalité dans un cauchemar qui n'en finit pas. Chaque détail de chaque histoire est travaillé explicitement pour affaiblir encore un peu plus Batman en vue du grand combat qui l'attend à la fin face à Bane en personne, et sa défaite annoncée dès la couverture. Une œuvre impitoyable qui marquera d'une pierre noire la carrière du Chevalier Noir pour un bon moment, car c'est toute une saga qui débute avec cette chute désespérée. Éditée en cinq tomes en tout chez Urban, c'est avec plaisir que je vous les chroniquerai tous au fur et à mesure de mes lectures, car il reste malgré tout encore beaucoup, beaucoup à dire sur Knightfall et ses enjeux et conséquences. Tout comme La Mort de Superman à peine quelques temps plus tôt, ce récit d'ambition veut dynamiter l'univers de son héros et bousculer les bases en place depuis des années, en n'y allant pas par le dos de la cuillère et en proposant une saga fleuve de cinq tomes de belle taille dans lesquels vous trouverez tous les ingrédients d'un excellent feuilleton : des rebondissements, des révélations, du challenge, et bien sûr des personnages centraux amenés à évoluer ou à disparaître, pour le seul plaisir du lecteur. Restez branchés !

Sur ce, je vous laisse vous faire votre propre avis et je vous souhaite une bonne lecture, en espérant vous retrouver bientôt pour un nouvel article !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire